Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bordeaux-Taba : Marmara met en cause la compagnie Koral Blue

Le tour-opérateur a finalement reprotégé ses clients embarquant vers Taba au départ de Bordeaux à bord d’un avion Blue Line.

 

La compagnie Koral Blue aurait du « informer le voyagiste affréteur (Marmara) de la situation et de la nature de la solution proposée pour validation ». Ce qui n’a pas été le cas, explique le tour-opérateur dans un communiqué, qui rappelle les circonstances précises de l’incident sur un vol affrété auprès de la compagnie Koral Blue pour desservir l’axe Deauville-Bordeaux-Taba, en Egypte. Parti de Deauville avec 73 passagers, l’avion devait embarquer 93 autres clients à Bordeaux pour repartir vers Taba, dimanche à 16h25. « Un contrôle inopiné de la DGAC a bloqué l’appareil pendant 3 à 4 heures sur un problème de pneus, explique Sébastien Boucher, directeur de la communication de Marmara. La compagnie a effectué les réparations nécessaires et, pour respecter le plan de vol, a affrété un appareil de Cairo Aviation ». Sans avertir le voyagiste. « Ce sont nos correspondants à l’aéroport de Bordeaux qui nous ont informés dimanche soir et dès que nous l’avons appris, nous avons décidé de ne pas faire redécoller l’appareil mais de ré-affréter un nouvel appareil », détaille Sébastien Boucher. Les clients ont été hébergés dans l’attente de l’arrivée du nouvel appareil, un MD-83 de la compagnie française Blue Line, qui aura finalement décollé lundi soir à 20h59. Au total, seuls 8 clients auront annulé leur séjour.