Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Belgique : une taxe augmente les billets d’avion de 2 à 10 euros

En Belgique, les compagnies aériennes s’inquiètent également des modalités de mise en œuvre d’une telle mesure.

Ce n’est pas un poisson d’avril. Depuis le 1er avril, en Belgique, les passagers doivent payer une taxe sur l’embarquement dans un avion. Une nouvelle contribution voulue par le gouvernement fédéral belge votée le 24 mars dernier.

Cette taxe concerne tous les aéroports du pays. Selon le média belge RTBF, elle sera de « 10 euros pour un passager dont la destination est à moins de 500 km à vol d’oiseau de l’aéroport ». Ou alors de « 2 euros pour un passager dont la destination est plus éloignée mais est située dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni ou en Suisse ». Enfin pour les passagers long-courriers dont la destination est à plus de 500 km et est située en dehors de ces différents pays européens, la taxe sera de 4 euros. En France, les aéroports de Strasbourg et Paris sont concernés. En Allemagne, il y a Francfort, Stuttgart et Hambourg.

Ryanair fait déjà payer la taxe aux clients en Belgique

Dans un article publié sur Trends Tendances, cette taxe « représente une charge financière supplémentaire de 5 millions d’euros pour le secteur aérien belge », selon les compagnies Air Belgium, Brussels Airlines et TUI Fly Belgium, qui seront les plus impactées.

Selon la RTBF, Ryanair réclame déjà « la différence à ses clients » et ce même si un passager a réservé son vol avant le 25 mars. La compagnie low cost débitera cette somme de la carte de paiement utilisée pour le vol. Selon elle, les « passagers qui ne désirent pas accepter cette taxe additionnelle peuvent annuler leur vol et recevoir un remboursement intégral ». Et ce avant la date du 6 avril prochain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique