Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Facebook : Un fan coûte jusqu’à 1 euro

Au mois d’avril, quelques destinations prennent du galon sur Facebook, grâce notamment à des campagnes de recrutement.

Dans le baromètre mensuel de notre partenaire We Like Travel, la Serbie crée la surprise. Cette destination plutôt confidentielle a lancé une campagne de promotion de sa page française sur Facebook qui lui a permis d’acquérir plus de 3000 fans en avril, et d’atteindre un taux d’engagement enviable de 2,72%. La Serbie est devenue active en posts flatteurs, et utilise les "amis" comme ambassadeurs. Autre bon élève du mois d’avril, le Lot a gagné 6000 fans et décroche le meilleur engagement des destinations françaises (CDT et CRT). C’est la résultante d’un concours sous forme d’un quizz-découverte, assorti d’une campagne publicitaire Facebook.

Recruter des fans, des vrais !

Publicités, concours, parrainage déguisé… Le recrutement de fans passe par différents leviers.  Au même titre que le référencement, le fan peut ainsi être soit payant, soit rester gratuit. "A travers des suggestions d’amis, des publicités et des concours, un fan qualifié coûte 20 centimes à un euro en moyenne", estime Nicolas de Dianous, directeur associé de l’agence social media We Like Travel.

"Le prix varie en fonction du ciblage et de la page. Quand la destination clarifie son positionnement et ses valeurs, elle peut orienter ses messages vers des communautés affinitaires. Le retour sur investissement n’en est que meilleur". Les offres bradées de faux fans, avec des profils fictifs et donc des engagements nuls, ont presque disparu, assure-t-il. "C’est illégal, et Facebook fait la chasse à ce type d'escroqueries".

La Malaisie toujours en bonne place

Naturellement, nombre de fans s’inscrivent sans que les pays, régions ou départements n’aient eu à débourser. Sans publicité, Tahiti Tourisme France poursuit une croissance naturelle, avec un rythme d’environ 80 nouveaux fans par jour, grâce au bouche à oreille et aux partages. L’indétrônable Alsace, alignant 1,2 million de fans, voit également sa communauté grandir.

L’actualité médiatique peut, aussi, donner de jolis coups de pouce. La Malaisie bénéficie toujours, semble-t-il, d’avoir été le lieu de tournage de la 12e édition de l'émission de téléréalité Koh-Lanta (novembre 2012-février 2013). Après sa place de N°1 en février, elle se maintient dans les destinations préférées des utilisateurs de Facebook en France. A contrario, l’Australie continue de décevoir (taux d’engagement de 0,40%), malgré son important nombre de fans, et l’opération Best Jobs qui a fait le tour du monde.

Carton orange pour Paris

Au chapitre des destinations françaises, les îles de Guadeloupe reprennent leur pole position parmi les régions (3,26% d’engagement). Depuis ces derniers mois, le Pays Basque, le Vaucluse et la Sarthe maintiennent un fort taux d’engagement, qui reste le critère clé sur Facebook. Idem pour l’Alsace, la Picardie et l’Auvergne.

Paris affiche pour sa part une interactivité assez faible (1,25% pour Paris je t’aime, et surtout 0,68% pour Paris Tourisme – Ile de France).

LES PAYS AYANT LES PAGES FRANCOPHONES LES PLUS ENGAGEES EN AVRIL 2013

(taux d'interaction le plus élevé – source Graphinium.com)

NB : Malte a lancé sa nouvelle "global page", ce qui lui permettra, comme la Norvège, d’orienter automatiquement les visiteurs européens vers la page Facebook désirée dans leur langue. Cette nouveauté ne permet pas de calculer son engagement de Malte, qui sera de retour en mai. Voir la suite de ce classement sur www.we-like-travel.com/barometres

 

LES PAGES DEPARTEMENTS ET REGIONS LES PLUS ENGAGEES EN AVRIL 2013

(taux d'interaction le plus élevé – source Graphinium.com)


Voir la suite de ce classement sur www.we-like-travel.com/barometres

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique