Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF et la Deutsche Bahn prolongent leur partenariat pour un train vert

La SNCF et la Deutsche Bahn avait commencé à collaborer dans le domaine de la numérisation il y a quatre ans. Désormais, c’est pour un train plus écologique.

Quatre ans après le début de leur coopération sur le digital, la SNCF et la DB ont signé un accord élargissant le partenariat existant. Désormais, la SNCF et la DB mettront leurs savoir-faire technologique et numérique en commun pour construire le système ferroviaire de demain. Le nouvel accord porte sur sept points visant à améliorer la qualité de service au client, la performance et l’attractivité du transport ferroviaire par l’innovation et la technologie.

Train autonome et intelligence artificielle

Même si le rail est déjà le mode de transport le plus vertueux, la coopération entre les deux groupes intègre les sujets de décarbonation et de gestion de l’énergie afin de réduire encore son empreinte écologique. En prenant en compte ces thématiques, le partenariat entend accélérer la mise en place de nouvelles solutions et répondre aux attentes du Pacte vert européen.

Actuellement, les initiatives se concentrent sur l’architecture du système ferroviaire européen de demain et ses différents modules technologiques, parmi lesquels : trains autonomes, localisation des trains, futurs systèmes de communication tels que la 5G et l’exploitation ferroviaire intelligente (simulation et intelligence artificielle).

Travail sur le biocarburant en commun

Les deux entreprises souhaitent progresser plus vite dans des domaines clés tels que le fret digital pour améliorer leurs échanges transfrontaliers. Elles veulent également avancer plus rapidement dans la modélisation des données des installations ferroviaires (BIM). Elles veulent aussi progresser ensemble dans l’information et l’orientation des passagers via des applications mobiles et dans les gares.

La SNCF et la DB ont par ailleurs convenu de partager leurs expériences respectives concernant les sources alternatives d’énergie telles que le biocarburant, l’hydrogène, les technologies hybrides, les systèmes à batteries. La coopération portera également sur les “gares vertes” avec une meilleure gestion de l’énergie et une plus grande réutilisation des matériaux de construction.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique