Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Amex contraint à un nouveau plan social

Pour préserver sa compétitivité, le spécialiste du voyage d’affaires se réorganise et décide de fermer onze sites. En 2009 déjà, 300 départs avaient été enregistrés dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi.

«Personne n’avait anticipé la violence de la crise que nous avons connue en 2009 », déplore Éric Audoin, le directeur général France d’American Express Voyages d’Affaires. Le Plan de sauvegarde de l’emploi, signé en mars 2009, et qui avait entraîné la suppression de 400 postes, pour 300 départs effectifs, n’aura pas suffi. Pour faire face à la récession et aux mutations qui en ont découlé sur le marché du voyage d’affaires, Amex a présenté, le 21 avril, au comité d’entreprise un nouveau plan entraînant la fermeture de onze sites en juillet prochain, au profit d’un regroupement des plateaux dans des métropoles plus importantes. Au total, 230 postes sont concernés, principalement basés aux opérations, pour une centaine de reclassements. La société compte 1 928 salariés. Au total, 630 postes auront donc été touchés par ces PSE entre fin 2008 et fin 2010. « Il y a un engagement très fort de la direction d’accompagner les collaborateurs concernés, explique Éric Audoin. Nous avons toujours réussi à avoir un bon dialogue social. Il est très important pour nous de le maintenir. » Avec cette restructuration, l’entreprise « souhaite préparer l’après-crise avec une organisation de plateaux d’affaires qui puissent accompagner la croissance et les nouveaux comportements des clients », explique le DG. Ainsi présentée comme « un plan de reprise », cette opération prévoit aussi une accélération des investissements technologiques et devrait permettre d’optimiser et d’homogénéiser les outils et process au sein du groupe.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique