Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Mauritius : le gouvernement mauricien devrait sauver la compagnie

Selon des indiscrétions mauriciennes, le gouvernement devrait voler au secours d’Air Mauritius, lors du « watershed meeting » avec les créanciers.

Dès janvier 2020, avant même la crise du Covid-19, le Conseil d’administration d’Air Mauritius avait mis en place un Comité directeur de la transformation qui avait pour but de faire face aux difficultés financières de la compagnie, et lui assurer un « avenir durable ».

Mais progressivement, les restrictions de voyage, la fermeture des frontières sur tous les marchés et la cessation de l’ensemble des vols internationaux et intérieurs dans une crise sans précédent ont conduit à une érosion complète des revenus de la compagnie qui a du se place sous l’administration de l’Etat.

Depuis le mercredi 22 avril 2020, A. Sattar Hajee Abdoula, chairman de SBM Holdings, qui est la banque de l’État, et M. Arvindsingh K. Gokhool, de la société Grant Thornton, administrent la compagnie afin de sauver la compagnie.

Et il devrait bien y avoir sauvetage. Selon Defi Media, un journal mauricien, « la compagnie nationale d’aviation pourrait sortir de cette situation d’ici quelques semaines. Le gouvernement semble maintenant être bien convaincu de la nécessité de garder Air Mauritius en vie. Sa liquidation et la création d’une autre compagnie d’aviation avec le gouvernement comme actionnaire majoritaire est une option qui s’éloigne.»

Air Mauritius : des emplois toujours menacés

Le « Watershed meeting » devrait avoir lieu fin septembre ou durant le mois d’octobre. Cette rencontre entre les créanciers de la compagnie et les administrateurs devrait voir ces derniers présenter un bilan de leur administration et les solutions qu’ils proposent pour l’avenir.

Cependant, si la compagnie devrait être sauvée, ce serait malheureusement au prix d’une réduction de flotte, et donc du nombre d’employés. Air Mauritius est passé de 15 appareils à 11. Les administrateurs veulent en retirer deux de plus.

Dans un dossier soumis au Redouncy Board, que Defi Media a pu consulter, il est estimé que la restructuration d Air Mauritius sauvera 1000 emplois, sur les 2 300 postes actuels… 

Depuis le début de la crise, le gouvernement mauricien a mobilisé 59 millions d’euros. Selon Defi Media, dans l’immédiat, il est encore prêt à mettre 98 millions d’euros pour injecter dans le capital de la compagnie. Ce qui pourrait permettre à la compagnie de redécoller sereinement.

A lire aussi : Coronavirus : en difficulté, Air Mauritius se place sous l’administration de l’Etat

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique