Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : les pilotes donnent leur feu vert à Transavia France

Les pilotes d'Air France ont approuvé le projet d'accord sur Transavia France à 53%. Le SNPL devrait valider cet accord dès demain.

Transavia France devrait pouvoir passer de 14 à 40 appareils, et ouvrir de nouvelles lignes dès l'été 2015. Les 3800 pilotes d'Air France ont voté à 53% en faveur du projet d'accord prévoyant le développement de Transavia France, avec un taux de particpation de 80%, selon le SNPL.

Le bureau du SNPL doit se réunir jeudi pour décider s'il valide ou non le texte, qui précise les conditions de travail pour les pilotes d'Air France volontaires pour voler chez Transavia. Mais le syndicat devrait suivre l'avis de ses membres.

Lors de la création de Transavia France, en 2007, le SNPL, majoritaire chez Air France (71%), avait signé un accord limitant la flotte de la compagnie à 14 appareils. Les pilotes avaient mené en septembre une grève historique de deux semaines contre les conditions du développement de la low cost. Aucun accord n'avait été trouvé entre les syndicats et la direction.

21 avions pour l'été 2015

En attendant la fin du vote, Air France a déjà lancé une campagne de pré-recrutement pour les pilotes d'Air France souhaitant voler sur Transavia. Plus de 200 personnes se sont portées volontaires pour la prochaine saison estivale, soit trois fois plus que nécessaire, selon Frédéric Gagey, PDG d'Air France.

D'après un communiqué de la compagnie, 21 avions seront opérés à l'été 2015, contre 16 à l'été 2014, "faisant ainsi de Transavia la première compagnie low cost à Paris-Orly dès l'été 2015". La compagnie montera progressivement en puissance pour atteindre 37 Boeing 737 à l'horizon 2019.

Abandon de Transavia Europe

Le développement de cette filiale doit permettre au groupe de redevenir compétitive sur le moyen-courrier. Au départ, le plan prévoyait un total de 110 appareils en 2017 avec une croissance de 10 à 20 millions de passagers en 3 ans, un doublement du chiffre d’affaire à plus de deux milliards et des bénéfices à l'horizon 2018. Mais l'abandon du projet de création d'une filiale Transavia Europe, qui devait copter 35 appareils, a obligé le groupe à revoir ses ambitions à la baisse.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique