Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Caraïbes : le variant Delta pourrait entraîner une demande d’aide à l’Etat

Face à l’impact violent du variant Delta sur les vacances estivales des les Caraïbes, Marc Rochet, le PDG d’Air Caraïbes, estime que l’Etat doit assumer ses mesures.

La compagnie Air Caraïbes envisage de demander un soutien financier de l’Etat face à l’effondrement de son activité provoquée par la violente vague épidémique aux Antilles, a affirmé lundi son PDG Marc Rochet. « On était parti pour (…) faire un été moyen, moyen plus, on n’aura pas fait cet été-là », a déploré le dirigeant sur BFM Business. Le variant Delta combiné à une couverture vaccinale limitée a plongé la Guadeloupe et la Martinique dans une situation critique sur le plan sanitaire et entraîné le confinement des deux départements, stoppant net toute activité touristique.

Air Caraïbes et French Bee, les deux compagnies aériennes du groupe Dubreuil, ont bénéficié des mesures de chômage partiel et de report des redevances et taxes aéronautiques comme le reste du secteur. Mais elles n’ont pas bénéficié d’aide directe de l’Etat depuis le début de la pandémie, contrairement à la plupart des compagnies aériennes. « La question va se poser », a estimé Marc Rochet, considérant que l’Etat devait être « conscient de ce qui nous est tombé dessus et dont il a été l’origine puisque c’est l’Etat qui prend les mesures. Et nous les soutenons à 100 % ».

Air Caraïbes et French bee ont « encore les moyens »

Assurant que la compagnie a « encore des moyens » face à une pandémie qui se prolonge, il a jugé que « si cela doit durer trop longtemps, effectivement, nous sommes en risque et ce qui est extrêmement dangereux. »

« Soit à la mi-décembre, les conditions sanitaires se sont reprises (…) pour la reprise traditionnelle des vacances d’hiver, importantes sur les Antilles et sur le Pacifique, soit ça repoussera plus loin » et « pour tout le monde la situation sera extrêmement difficile », selon lui.

Air Caraïbes, qui dispose de cinq A350 et de trois A330, a équipé l’un de ses A350 de civières et effectue pour le compte du ministère de la Santé des évacuations sanitaires vers la métropole.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique