Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Caraïbes : l’offre qui sème la pagaille à Orly

La promotion d’Air Caraïbes était annoncée depuis plusieurs jours : 100 euros le vol aller-retour vers les Antilles. La vente a provoqué un important mouvement de foule lundi, au comptoir d'Orly de la compagnie. L’opération a dû être annulée.

A l'occasion de l'inauguration de son comptoir à Orly, Air Caraïbes avait lancé une opération exceptionnelle avec des vols à 100 € A/R à destination des Antilles. Une offre qui devait durer cinq jours, de lundi à vendredi, mais qui a dû être suspendue suite à un vaste mouvement de foule à Orly dès le lundi matin. L'événement promotionnel s'est en effet rapidement transformé en grosse bousculade, entraînant l'intervention des forces de l'ordre.

L’offre de la compagnie Air Caraïbes, qui dessert les Antilles et les Caraïbes, a attiré à partir de 8h00, "plusieurs centaines" de clients : 50 billets à destination de la Martinique, Guadeloupe, Guyane, République Dominicaine, Saint-Martin ou Haïti devaient être mis en vente uniquement au nouveau comptoir de la compagnie à Orly-Sud.

Une promotion "trop alléchante"

"La promotion était certainement trop alléchante et trop forte, et donc elle a été victime de son succès. Par mesure de précaution, on a préféré la suspendre", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie. "On ne pensait pas qu'un jour férié, à 8h00 on aurait autant de monde", a-t-il ajouté. Certains, arrivés dès dimanche après-midi, ont même dormi sur place, rapporte TF1 News.

L'offre maintenue via internet

La compagnie relance la promotion "uniquement sur internet, par tirage au sort, mais d'ores et déjà on sait que ce sera 100 billets à 100 euros par jour sur cinq jours" qui seront proposés sous 48 heures, a-t-il poursuivi. "Cette solution nous permettra de tenir nos engagements et même de doubler l'offre initialement proposée", explique la compagnie sur sa page Facebook.

Le reportage de LCI:

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique