Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aigle Azur s’explique sur l’annulation de trois vols vers l’Algérie

« La compagnie, qui a du annuler trois départs à destination de l’Algérie entre lundi et hier, a invoqué « un malentendu » pour justifier le refus par la direction de l’aviation civile algérienne de valider ces vols. »

 
Lundi, mardi, puis mercredi, trois vols d’Aigle Azur à destination de Bejaïa et Oran, en Algérie, ont dû être annulés. La faute, selon la compagnie, à un malentendu avec la direction de l’aviation civile algérienne, qui n’a pas validé les demandes de vols supplémentaires déposées par la compagnie en janvier. Parmi les 650 passagers concernés, 250 passagers ont toutefois pu être réacheminés via Aigle Azur ou des compagnies partenaires, les autres ayant bénéficié d’un hébergement ou d’un remboursement.  Les prochains vols de la semaine entrant dans le programme habituel de la compagnie, validé par l’aviation civile algérienne, Aigle Azur ne prévoit pas de nouvelles annulations et espèrait, hier, résoudre ce malentendu au cours des prochaines heures. Un malentendu qui pourrait-être politique, comme le rapporte le quotidien Algérien TSA. Toutefois, sans rentrer dans ces hypothèses – Aigle Azur menacerait la compagnie publique Air Algérie, ou coopérerait pour l’expulsion des immigrés depuis Paris -, la question principale reste bien de savoir de quelle manière la vente de billets sur des vols non autorisés à pu être accordée.