Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

… alors que la saison d’hiver a été sauvée par les VDM

 


 Au cours du premier semestre de l’exercice commercial, les TO membres du Ceto ont vendu 1 822 807 forfaits, un recul de 7,9%, en partie compensé par la bonne tenue des ventes de vols secs (+6,7%). Au  global, sur la période, les TO ont fait voyager 2 821 151 clients soit un retrait de 3,2%. La recette moyenne des voyages à forfaits s’est maintenue à 1 028€ (+1,9%) et le volume d’affaires s’est finalement contenté d’une baisse de 6,2% à 1 874€. En revanche, aucun axe n’a été épargné par l’attentisme des clients. Pas même la France (à – 3,4%). Pour autant,  il n’y a pas eu d’effondrement des ventes comparé aux décrochages jusqu’à -20%, -25% des prises de réservation   A « seulement » -9,5% et -8,1% sur l’ensemble de la saison hiver, les forfaits moyen et longs courriers ont finalement trouvé preneurs en toute dernière minute, ce qui a permis de compenser. Dans le Top 20 des destinations vendues, celles en positif se comptent sur les doigts d’une main . En moyen-courrier,  seules la Crête et Rhodes, sont restées en positif quand tous les poids lourds ont plongé, du Maroc (-6,3%) à l’Italie Continentale (-25%). Même phénomène en long-courrier avec peu de pays qui ont résisté.  Le Mexique, pas encore stigmatisé par la grippe A, a ainsi réalisé une des plus belles performances de l’hiver, à +9,9%. L’Océan Indien (Maurice et Maldives) a continué à séduire , de même que les  Etats-Unis (+5,2%). L’Egypte s’est également plutôt bien maintenue, en recul de seulement 1,9%.