Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Afat Voyages s’organise face aux surcharges

Le réseau volontaire demande à ses fournisseurs de facturer les hausses carburant au plus tard à 40 jours du départ, et rejette le principe d’une garantie des prix.

 

Le conseil d’administration d’Afat Voyages a décidé d’imposer des procédures à ses fournisseurs pour améliorer la gestion des surcharges carburant. A partir du 1er juillet, les tour-opérateurs devront inclure systématiquement dans le prix toutes les hausses connues à la date de la réservation, et facturer les suivantes en une seule fois à 40 jours du départ. Pour toute surcharge supplémentaire facturée entre la réservation et J-40, le réseau fera payer au fournisseur des frais de gestion de 20 € HT par dossier.

Afat Voyages demande par ailleurs à ses fournisseurs d’inclure dans le tableau des prix de leurs brochures les surcharges connues au moment de la publication et de mentionner le cours de référence du baril de pétrole. Afat Voyages incitera ses vendeurs lors de ses forces de ventes à ne pas diffuser en agences les catalogues ne répondant pas à ce souhait.

En revanche, le distributeur n’a pas retenu le principe d’une garantie des prix en contrepartie du paiement de l’intégralité du voyage par le client, telle que celle proposée par Selectour. Afat voyages estime que cette mesure contrevient au code du tourisme, qu’elle n’est pas compatible avec le système comptable des voyagistes, et qu’elle ouvre la boîte de Pandore du transfert de la trésorerie aux fournisseurs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique