Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Abritel ignore la crise… sauf à Paris

L’hébergement marchand a souffert au cours de l’été 2013 ? Pas pour tout le monde ! Le bilan estival d’Abritel montre une progression des demandes de 18% sur l’ensemble de la France, en glissement annuel. Toutes les régions sont en croissance, à l'exception notable de l'Ile-de-France.

"Les Français cherchent à payer moins chers, à limiter les intermédaires", note Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme, pour justifier la percée continue du CtoC. Le site francophone Abritel du groupe américain HomeAway, qui met surtout en relation des particuliers, note une hausse des demandes de réservations de 18% en France cet été, après+32% à l'issue de l'été 2012, et +19% un an plus tôt.

Au cours de la saison estivale qui s'achève, août a concentré 65% des requêtes, contre 60% l’année dernière. La météo du début juillet a eu pour effet de différer les réservations de dernière minute des Français plus tard dans la saison pour des séjours en août, relève le portail.

La France truste désormais 88% des demandes de réservations sur Abritel. La grande majorité des régions françaises ont profité de belles embellies chez nos compatriotes. Ainsi, la Provence-Alpes-Côte d’Azur demeure-t-elle, cette année encore, en première place du Top 10 des destinations, avec une hausse des demandes de réservation de 10% par rapport à l’an passé.

La plus forte croissance à l’ouest

Toutefois, ce sont les régions balnéaires de la façade Ouest qui ont enregistré les plus forts taux de croissance. Boostées par une météo beaucoup plus clémente en août, ces destinations ont su attirer les vacanciers français de dernière minute. Ainsi, l’Aquitaine se maintient à la deuxième place du Top 10 avec +27% des demandes de réservation. La Bretagne surperforme à +23% en Bretagne, avec une préférence pour le Morbihan, tout comme le Poitou-Charentes (+28%), et les Pays de la Loire (+31%).

Dans le quart Sud-Est, le Languedoc-Roussillon a poursuivi également sa croissance avec +16% de demandes de réservation. L’Ile de Beauté, quant à elle, a affiché une très belle augmentation avec +26%, se positionnant ainsi juste derrière la région Rhône-Alpes (+27%).

L’Ile-de-France recule de 7%

En revanche, la région Midi-Pyrénées, pénalisée par les fortes intempéries du mois de juin, a connu une augmentation plus modéré de 12%. Et l’Ile-de-France, dixième région, recule de 7% chez les Français. La concurrence d’Airbnb.com, très fortement implanté à Paris, se ferait-elle sentir ? "Cette baisse s'explique par une concurrence accrue sur le segment des centres-villes, mais aussi par le fait que les Français sont moins partis à Paris cet été, explique Cyrille Coiffet, directeur général d'Abritel. C'est d'ailleurs ce que confirment tous les professionnels, qui indiquent avoir eu une saison préservée grâce aux touristes étrangers".

 

NB : Les ventes d'Abritel sont entre particuliers à 90%, et de particuliers à agences immobilières à 10%.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique