Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A Tokyo, Disney ouvre un hôtel sur le thème de Toy Story

L’hôtel, qui renferme près de 600 chambres, est le cinquième hôtel du très fréquenté complexe tokyoïte de Disney.

Le Japon n’a pas encore rouvert ses frontières mais Tokyo Disney Resort vient d’inaugurer son cinquième hôtel. Un établissement milieu de gamme – le premier du complexe tokyoïte – qui plonge ses visiteurs dans l’univers de Toy Story, la célèbre série de films réalisée par les studios Pixar depuis 1995.

Réduits à la taille des jouets d’Andy, le héros de la saga, les clients du Toy Story Hotel seront plongés dans un décor imaginé par les studios Pixar et Walt Disney Imagineering, la branche créative de The Walt Disney Company. Selon l’histoire racontée par l’hôtel, les clients séjournent en fait donc un « hôtel-jouet » confectionné par Andy qui voulait offrir un endroit à ses jouets lorsqu’il est absent.

Près de 3 000 chambres au total

Dans l’hôtel, séparé en deux ailes thématisées sur l’univers de Woody le cow-boy et de Buzz l’Eclair, les références aux dessins animés sont nombreuses. Figurines surdimensionnées, plateaux de jeux et autres pièces de puzzles décorent les différents équipements de l’hôtel.

Dans les chambres, les références pullulent également. Du fameux ciel de nuages de la chambre d’Andy au téléviseur en forme Etch-A-Sketch géant, c’est une véritable plongée dans l’univers très coloré de Toy Story qui est proposé. L’hôtel compte bien sûr un restaurant (Lotso Garden Café) et une boutique (Gift Planet) supervisée par les incontournables extraterrestres de la saga.

Avec l’inauguration de cet hôtel, Tokyo Disney Resort porte désormais son nombre total de chambres à près de 3 000, réparties en cinq hôtels. Le complexe, qui n’appartient pas à la Walt Disney Company – le colosse américain se rémunère sur un pourcentage du chiffre d’affaires – accueillait environ 20 millions de visiteurs chaque année avant la pandémie de coronavirus.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique