Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

ÉDITORIAL. 2019, année de recrutements dans le voyage

6000 embauches prévues au Club Med, 4300 chez Air France, 175 au sein de Marietton/Havas Voyages. Notre enquête exclusive du mois sur le recrutement, réalisée auprès de 46 entreprises emblématiques du voyage, montre que la conjoncture est porteuse.

Mouvement des Gilets jaunes ou pas, 93% des directeurs et responsables des ressources humaines qui nous ont répondu vont compléter leurs équipes en 2019. Mieux, la très grande majorité d’entre eux prévoient d’embaucher cette année autant de personnes qu’en 2018. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui entrent sur le marché du travail ou aspirent à un nouveau défi professionnel.

Cette fièvre recruteuse cache aussi de vraies faiblesses et carences. D’abord, la saisonnalité de l’activité créée de facto une certaine précarité. Oui, les contrats à durée indéterminée formeront le gros des contrats 2019. Mais les CDD sont en proportion autrement plus nombreux que dans d’autres secteurs. Et le niveau de salaires ne vient pas toujours -un euphémisme- compenser cette précarité de fait. D’où un turn-over d’ailleurs, qui explique en partie les velléités d’embauches.

Autre point noir, palpable dans les statistiques et les témoignages recueillis : l’inadéquation des profils des candidats aux attentes des employeurs, notamment quand il s’agit d’intégrer de jeunes diplômés. Si cette inadéquation est faible dans les métiers de l’aérien et modérée dans ceux de la production, elle est forte dans la distribution. Le problème n’est pas nouveau, il coule comme une vieille rengaine dans les veines des agences de voyages. Les Entreprises du Voyage ont bien conscience des soucis liés à la formation. Il faudrait toutefois sans doute dépasser le stade du simple constat.

Un syndicat comme les EdV peut et doit être moteur pour que la dynamique de l’emploi s’améliore. Ce serait à n’en pas douter un travail de longue haleine, sur le long terme. Un groupe de travail à créer peut-être ?

Linda Lainé, rédactrice en chef de l'Echo touristique

 

Linda Lainé, rédactrice en chef de L’Echo touristique

 

 

A lire, l’enquête complète, en trois grands volets :

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique