Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Les Pitons du Carbet

Au coeur de la nature

C’est le poumon vert de l’île et le plus beau site d’observation naturelle avec la Montagne Pelée. Dans cette partie du centre-nord de la Martinique, les Pitons du Carbet forment un ensemble de cinq pics montagneux dont le plus élevé culmine à 1 197 mètres d’altitude. Tout autour, sur près de 80 kilomètres carrés, une vaste et dense forêt tropicale humide, au relief accidenté, est parcourue de rivières et cascades (dont celles du Saut Gendarme). Côté flore, les arbres grimpant jusqu’à 40 mètres de hauteur le disputent aux fougères arborescentes pouvant atteindre 15 mètres, au milieu des bambous, des magnolias et des gommiers blancs. Une dizaine de mornes, comme on appelle les collines aux Antilles, abritent sur leurs flancs de petites communes comme celle de Fonds-Saint-Denis, point de chute paisible au panorama dégagé. Au sommet du Morne Cadet, l’Observatoire sismique régional scrute, depuis 1935, l’activité volcanique de la Montagne Pelée. À deux pas, la commune de Morne-Vert, à mi-distance entre les pitons et la ville littorale du Carbet, est surnommée la « Suisse antillaise » pour ses paysages vallonnés. Autant de points de départ pour les randonnées en forêt (Trace des jésuites, Canal de Beauregard), auxquels on accède depuis Fort-de-France par la RN3, précisément appelée… la Route de la Trace.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique