Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Le Caire

Pyramides en ville

Kheops, Khephren, Mykerinus… À elles trois, elles symbolisent l’Égypte et on les imagine fièrement dressées au milieu du désert, comme il sied à la septième merveille du monde. Mais non ! La ville tentaculaire grignote peu à peu le moindre espace constructible, et les pyramides ont, en lisière du Caire, vue sur les HLM et le halo de pollution qui nimbe la capitale égyptienne. Même le Sphinx a l’air d’avoir rétréci par rapport à nos livres d’histoire. Un peu décevant lors d’une première visite. Il faut dire que l’aménagement touristique du site gagnerait à être revu. Le ballet incessant, et bruyant, des autocars, qui le traversent de part en part en empruntant une quasi autoroute, sans trottoirs, n’incite pas à l’émotion… même si plus de 40 siècles nous contemplent ! Pour prendre la mesure de ces tombes gigantesques érigées par des pharaons mégalomanes et sentir passer le souffle de l’Égypte millénaire, il faut assister au son et lumière nocturne. Tous les circuits, faute de temps, ne l’incluent pas. En bonus, on peut alors se contenter d’une visite au Musée de la Barque solaire. L’édifice, qui abrite l’embarcation du dernier voyage de Kheops sur le Nil, est affreux. Mais la barque de 42 mètres de long, tout en cèdre du Liban, retrouvée intacte au pied de la grande pyramide, stimule l’imagination. Si élégante pour voguer vers sa dernière demeure… et l’éternité.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique