Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

VVF Villages fait souffler un vent de folie sur ses clubs

L’opérateur de villages vacances en France se donne un coup de jeune en enrichissant son positionnement et en se choisissant une nouvelle signature : VVF pour Vivez Vos Folies.

On peut être une association quinquagénaire et avoir des idées à revendre. Loin de l’image un peu désuète que véhiculent souvent les acteurs associatifs, à fortiori lorsqu’ils oeuvrent dans le tourisme social, VVF Villages, premier opérateur associatif de vacances en France avec 103 villages, 78M€ de chiffre d’affaires et plus de 400 000 clients le prouve encore cet hiver en faisant souffler un vent de folie sur son produit.

Fort d’une nouvelle signature "Vivez Vos Folies" synonyme de rupture avec le quotidien, VVF affirme dans son catalogue été à paraitre d’ici le 10 décembre, un positionnement vitaminé et coloré, plus riche et singulier, qui passe par plusieurs leviers : la généralisation de l’accueil des bébés, la création d’un espace dédié "la Bulle" pour les ados, des animations toujours plus festives, des offres expérientielles nouvelles (en partenariat notamment avec lhttp://bo-edito.gisi.fr/bo_edito/echo?p=11&sp=0&documentId=53404a fédération de la Randonnée) et des services supplémentaires pour le confort et le bien-être (Appart’à part, Pack tranquillité, Vloc…). Le tout, sans renchérissement des prix.

30M€ de rénovation en 2013

Cette offre très bien marketée se double d’un plan de rénovation ambitieux qui permettra en 2014 de proposer un parc quasi entièrement remis à neuf (après11M € investis en 2012, 30M€ le seront encore en 2013 et 38M€ en 2014). VVF Villages, qui jouit déjà de la troisième notoriété spontanée derrière le Club Med et Pierre&Vacances, compte bien ainsi renforcer son attractivité et continuer à prendre des parts de marché sur un secteur très disputé.

"En 2012, dans un marché en récession de 3%, nous avons progressé de 1%", se félicite Bruno Doerler, directeur général convaincu que cette modernisation sans montée en gamme, avec des produits 3*d’un bon rapport qualité-prix et qui savent rester accessibles, est un modèle gagnant.

"Nous ne sommes pas tentés par des référencements avec des réseaux, trop chers en commissions ", précise-t-il. "Notre préférence va à des partenariats du style de ceux que nous avons noué avec les fédérations de la randonnée, de la pêche ou de la pétanque. Ils ont du sens en contenu et sont aussi pourvoyeurs en clients intéressés par es activités". 25% du chiffre d’affaires de VVF provient d’ailleurs des groupes. L’opérateur souhaiterait en revanche accroître sa clientèle étrangère (6% seulement de son chiffre d'affaires). 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique