Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyages-sncf.com veut sa part de Chine

Voyages-sncf.com crée une filiale en Chine afin d'améliorer ses ventes sur place. Bien décidé à développer l'international, le site acquiert aussi un opérateur australien.  

 

L'international est l’un des piliers de la stratégie de Voyages-sncf.com, un portail arrivé à maturité sur le marché français. En témoigne la création par la filiale de la SNCF d'une filiale à Shanghai, annoncée jeudi. L'ouverture d'une structure locale, composée de six collaborateurs chinois, lui permettra d'être hébergé sur le territoire chinois, ce qui fera "gagner en temps de réponse", souligne un communiqué. L'objectif est aussi de gagner en visibilité sur le web de l'Empire du Milieu (sur Weibo et Baidu notamment) pour promouvoir les trains européens auprès, notamment, des classes moyennes chinoises qui s’ouvrent aux voyages internationaux.

Un rachat en Australie

Détenue par la SNCF et les Chemins de fer suisses, Rail Europe, qui exploite les activités extra-européennes de Voyages-sncf.com, représente déjà un volume d'affaires de 30,4 millions d'euros en Chine, ce qui correspond à ses ventes cumulées sur ce marché prometteur.

L’entreprise annonce par ailleurs le rachat de l'australien Rail Plus, un agent général de vente (GSA), qui opère en Australie et en Nouvelle-Zélande, son deuxième marché international après les Etats-Unis (40,9M€ de VA/an). L'acquisition de Rail Plus (30M€ de VA/an) l'aidera à mieux cibler un public de seniors.

5,6 millions de billets à des non Européens

Lancé en 1989 aux Etats-Unis, Rail Europe a ensuite étendu son activité aux autres continents. Le groupe, qui compte 350 collaborateurs dans 12 pays, a vendu 5,6 millions de billets à des non Européens, via 50 sites B2C et 30 sites B2B. Au total, les ventes de billets réalisées à l'étranger, mais en dehors du Vieux continent, ont représenté 10% du volume d'affaires en 2014.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique