Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyages : quelles seront les grandes tendances de 2022 ?

Rattrapper le temps perdu à cause de la pandémie quitte à composer avec les imprévus : d’après l’étude menée par Booking, les voyageurs ont visiblement hâte de boucler à nouveau leurs valises.

Le grand retour des voyages sera-t-il pour l’année prochaine ? Les voyageurs en tout cas, piaffent d’impatience. C’est ce qui ressort de l’étude menée Booking, qui livre ses prévisions pour 2022.

Les voyages, c’est la santé

Si les conditions sanitaires le permettent, le voyage pourrait bien être une thérapie post-Covid. Selon l’étude, 79% des Français interrogés affirment en effet que voyager contribue davantage à leur santé mentale et émotionnelle que d’autres formes de repos et de détente. Après avoir vécu pendant presque deux ans périodes de confinement et restrictions de déplacements, les bénéfices des voyages sur la santé et le bien-être sont même plus évidents que jamais selon l’étude : 64% des Français sondés déclarent que l’impossibilité de voyager leur a fait prendre conscience de l’importance qu’avaient les voyages pour leur bien-être. De même, 76 % des voyageurs français s’accordent à dire que leur santé émotionnelle s’améliore lorsqu’ils savent qu’ils vont partir en vacances. Un argument tout trouvé pour les voyagistes et les agences.

Exit le « Teletravel » ?

En revanche, qu’on l’appelle « Teletravel » ou « Workation », le mélange du travail et des vacances semble avoir du plomb dans l’aile à en croire cette étude. « Contrairement à 2021, où travail et loisirs avaient tendance à s’entremêler, 69% des sondés français affirment qu’ils banniront toutes les tâches professionnelles pendant leurs vacances », rapporte l’OTA. Et en dépit de la flexibilité offerte par le télétravail, 68% des personnes interrogées expliquent qu’elles comptent opter pour des vacances plus courtes, mais en coupant totalement avec le travail,  plutôt que de rester plus longtemps dans leur destination en continuant leur activité professionnelle. Un signal à prendre en compte, en tout cas, car certains opérateurs de voyage, à l’instar de Pierre et Vacances, ont déjà développé une offre dédiée. Nombreuses sont également les destinations à en avoir fait un argument pour tenter de faire revenir les touristes l’an dernier.

La quête de sens, elle, restera importante. Selon l’étude, près des trois-quarts des Français (72%) sont à la recherche d’expériences authentiques et représentatives de la culture de leur destination. Parallèlement, 56% des Français interrogés s’accordent sur l’importance d’organiser des séjours qui bénéficient aux communautés locales et 71%  des sondés veulent que l’argent qu’ils dépensent pendant leurs séjours profite aux populations locales.

Les voyageurs veulent créer du lien, et plus si affinités. « Pour beaucoup, la pandémie a été synonyme d’absence de nouvelles rencontres, observe Booking. En 2022, les vacances seront donc l’occasion d’élargir son cercle de connaissances et de nouer de nouvelles relations. 56% des sondés français déclarent vouloir faire de nouvelles rencontres lors de leurs séjours. Ils sont d’ailleurs 55% à être impatients à l’idée de se socialiser pendant leurs congés et 35% à vouloir séjourner dans une destination à la vie nocturne animée, pour pouvoir rencontrer de nouvelles personnes. Les Français prévoient aussi d’utiliser leur application de rencontres préférée pendant leurs vacances, les voyages étant propices à la recherche de l’âme sœur. 39% des Français sondés espèrent vivre une histoire d’amour lors de leur prochain séjour. »

Des voyages désorganisés

Autre élément significatif de cette étude : après avoir dû vivre avec de nombreuses contraintes en raison de la pandémie, les Français veulent retrouver de la spontanéité et sont prêts à composer avec les imprévus. « 71% des Français préféreront ainsi des vacances flexibles au cours desquelles ils pourront se laisser porter plutôt que de suivre un itinéraire où chaque activité aurait été planifiée », note Booking. L’année à venir sera aussi celle des voyages improvisés, selon l’étude : les voyageurs semblent enclins à réagir de manière positive aux aléas des voyages, affirme Booking. La tendance « dernière minute » a encore semble-t-il de beaux jours devant elle.

69% des Français interrogés affirment en outre qu’ils accepteront toutes les opportunités de séjour, si leur budget le leur permet. Et pour les 42% qui ont fait des économies et ne sont pas partis en voyage depuis le début de la pandémie, l’argent ne sera pas un critère déterminant pour leurs séjours en 2022. Les sondés français sont 48% à envisager d’effectuer de nouveaux types de séjours. De plus, 71% affirment qu’ils seront heureux de visiter n’importe quelle destination, tant que cela leur permet de changer de cadre et d’effectuer le type de voyage qui les intéresse, rapporte Booking.

La techno à la rescousse

S’ils acceptent plus facilement de composer avec une part d’imprévu, les voyageurs veulent s’appuyer sur les outils offerts par les nouvelles technologies. Ils sont 59% à être intéressés par un service innovant qui pourrait prédire dans quels pays il sera possible de voyager sans risque, plusieurs mois à l’avance. De même, 56% utiliseraient un outil suggérant automatiquement des destinations dans lesquelles il est facile de se rendre, dans le contexte actuel des restrictions liées à la pandémie.

Attention toutefois : si les voyageurs acceptent certes plus facilement l’imprévu, c’est à condition de ne pas en être de leur poche. La flexibilité reste une priorité pour les voyageurs français de 2022 et un enjeu majeur pour les professionnels qui doivent l’intégrer à leur politique commerciale. Les voyageurs veulent en effet désormais savoir qu’ils ne perdront pas leur argent (46%), et qu’ils pourront annuler (41%) ou modifier (40%) gratuitement leurs réservations. Il s’agit de leurs trois priorités les plus importantes, assure Booking.


L’enquête Travel Predictions 2022 a été commandée par Booking.com et menée auprès d’un échantillon d’adultes prévoyant de voyager pour affaires ou loisirs au cours des 12 à 24 prochains mois. Au total, 24 055 personnes issues de 31 pays et territoires ont été interrogées, dont 1002 Français. Les personnes interrogées ont répondu à un sondage en ligne au mois d’août 2021.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique