Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage en Indonésie : quelles sont les formalités d’entrée ?

Depuis la réouverture de la destination, l’Indonésie reprend des couleurs, Bali en tête. Quelles sont les conditions d’entrée imposée par le pays ? L’Echo touristique fait le point.

Ces derniers mois, du fait de la pandémie, les conditions d’entrée en Indonésie ont régulièrement évolué, allant progressivement dans le sens d’un assouplissement. Mais l’heure n’est pas encore à la levée totale des restrictions pour cette destination.

D’abord, et ainsi que le rappelle le Quai d’Orsay, seuls les voyageurs munis de certains visas sont autorisés à entrer sur le territoire indonésien. Il est donc fortement conseillé de vérifier auprès de la section consulaire de l’Ambassade d’Indonésie à Paris les catégories de voyageurs autorisées à entrer sur le territoire indonésien.

Pour mémoire, d’après les dernières directives de la Direction générale de l’immigration indonésienne, depuis le 6 avril 2022, les ressortissants de 43 pays (dont la France) pénétrant sur le territoire indonésien pour un séjour touristique peuvent solliciter un visa touristique à l’arrivée (VOA), s’ils entrent sur le territoire via les points d’entrée qui restent encore limités, et sont listés ici.

Le visa coûte 32 euros par personne et est valable 30 jours. Il peut être payé sur place par carte de crédit. Il est possible de le prolonger pour 30 jours une fois sur place, auprès du bureau de l’immigration.

Quarantaine pour les voyageurs non vaccinés

Pour ce qui concerne les formalités sanitaires, tous les étrangers qui se rendent en Indonésie doivent présenter un certificat de vaccination (vaccination complète) conforme au protocole vaccinal en vigueur dans leur pays de résidence et avoir téléchargé l’application de surveillance et traçage du Covid-19 « PeduliLindungi » sur leur téléphone portable, rappelle le Quai d’Orsay.

Outre la présentation d’un test RT-PCR négatif de moins de 48 heures avant le départ et de leur certificat de vaccination, les voyageurs seront soumis à un test de température à leur arrivée à l’aéroport (en cas de température supérieure à 37,5°C, les voyageurs seront soumis à un test PCR (à leurs frais), est-il ajouté.

Les voyageurs ayant reçu une seule dose devront effectuer une quarantaine de 5 jours dans un hôtel désigné par les autorités locales, à leurs frais. Les voyageurs ayant un schéma vaccinal à 2 ou 3 doses sont dispensés de quarantaine.

Assurance santé toujours obligatoire

Ainsi que le précise l’Ambassade d’Indonésie en France, les enfants âgés de moins de 18 ans voyageant avec leurs parents ne sont pas tenus de présenter une carte de vaccination complète et sont autorisés à entrer sur le territoire indonésien.

Les voyageurs pénétrant sur le territoire indonésien doivent présenter une assurance santé couvrant les soins pour une infection au Covid-19 et une évacuation médicale, ainsi que le souligne également l’Ambassade.

Il faut aussi veiller à respecter les formalités pour les vols intérieurs. Des restrictions s’appliquent en effet pour les déplacements interurbains, alerte le Quai d’Orsay. Les voyageurs ont notamment l’obligation d’avoir reçu au moins une injection vaccinale avant le voyage et d’avoir téléchargé l’application de surveillance et traçage du Covid-19 « PeduliLindungi » sur leur téléphone portable. Surtout, seuls les voyageurs ayant reçu trois doses de vaccin sont dispensés de test PCR ou de test antigénique pour les vols intérieurs.

Certaines exemptions subsistent. Les ressortissants étrangers devant voyager sur un vol international sont autorisés à emprunter un vol domestique sans avoir à présenter de certificat de vaccination s’ils demeurent dans la zone de transit à Jakarta jusqu’à leur embarquement sur le vol international. L’autre exception concerne les ressortissants étrangers qui n’ont pas la possibilité de se faire vacciner en raison de leur état de santé. Ils sont autorisés à effectuer un déplacement interurbain sur présentation d’un certificat médical justifiant de la contre-indication ou de l’impossibilité de se faire vacciner.

Attention, ces mesures restent susceptibles d’évoluer rapidement. Il est donc fortement conseillé de se renseigner sur d’éventuelles actualisation jusqu’au moment du départ.

A noter par ailleurs que la France a décidé de classer l’Indonésie dans le groupe des pays « verts », depuis le 4 février 2022 :

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique