Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Visit Europe rajoute toujours plus d’immersion dans sa brochure

Le tour-opérateur publie ses brochures pour l’été 2022, dont une exclusivement réservée à sa nouvelle gamme de voyage « en immersion ».

Découvrir le quartier juif de Budapest aux côtés d’un blogueur local, prendre son petit déjeuner sur la plage de Porto Vecchio, trinquer avec une famille albanaise ou encore préparer le Pierogi, le plat national polonais, à Cracovie : voilà le genre de nouvelles expériences que propose Visit Europe dans sa nouvelle brochure dédiée aux voyages en immersion, et disponible sur l’espace pro du voyagiste au format numérique.

« Les destinations restent les mêmes, mais nous y ajoutons des expériences authentiques qui entraîneront le voyageur dans le cercle intime d’un village, d’une communauté, d’une famille », détaille Julia Klingler, la directrice générale de Visit Europe. Le tour-opérateur propose cette formule dans 11 destinations (Albanie, Autriche, Corse, Croatie, Ecosse, Hongrie, Italie, Madère, Pologne, Portugal, Tchéquie) et sur 13 programmes préétablis, que les clients peuvent personnaliser, en partie, avec ces expériences.

Le plein de nouveautés

Dans sa brochure généraliste, également disponible au format numérique, Visit Europe a regroupé circuits, séjours, autotours et croisières dans plus de 20 pays européens, parmi lesquels la Croatie, destination sur laquelle le voyagiste revendique la place de numéro 1 sur le marché français. Deux nouveaux circuits « entre solos » font leur apparition en Albanie et au Monténégro et un nouveau circuit classique en Angleterre s’ajoute au catalogue. Enfin, Visit Europe s’appuie sur l’ouverture du nouveau train de nuit Paris-Vienne pour proposer un produit à destination de la capitale autrichienne.

Une production adossée à un plan de vol avec départs de Paris ou de province, sur des vols réguliers ou affrétés, et ce jusqu’à la fin de la saison estivale 2022 (31 octobre). Pour Visit Europe, l’année 2022 doit être celle de la reprise d’activité alors que le groupe, comme tous les acteurs de l’industrie touristique, a subi de plein fouet les conséquences de la pandémie.  

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique