Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Venere gagne des clients en Europe

Plus d’un an après son rachat par l’américain Expedia, Venere.com poursuit son développement, avec une certaine autonomie.

Le spécialiste de la réservation hôtelière Venere.com continue de tracer sa route dans son pré carré européen. « En 2009, nous avons enregistré deux millions de réservations, ce qui représente une croissance de 15 % à 20 % par rapport à 2008, souligne Philippe Vimard, directeur de la technologie. La diminution du prix des chambres a profité aux consommateurs, mais aussi aux acteurs Internet comme nous. » Créé en Italie en 1995, Venere.com est un portail de 35 000 hébergements dans 130 pays. « Nous mettons en valeur les hôteliers à travers nos propres sites, disponibles en sept langues, et nos milliers d’affiliés. » En échange, il y a partage de commissions. Expedia a acquis le site en septembre 2008. Objectif : s’adjoindre un complément de sa filiale Hotels.com, très présente en Amérique du Nord, mais nettement moins sur le Vieux Continent. Avec ses deux signatures hôtelières, le groupe américain est désormais performant des deux côtés de l’Atlantique sur le terrain de l’hébergement sec. Les deux cousins Venere.com et Hotels.com n’ont pas fusionné, au contraire. Chacun garde sa marque, ses équipes, sa couverture géographique. Les synergies de groupe se développent piano piano. « Expedia a contracté des accords avec 20 à 25 % de nos fournisseurs historiques. Sinon, nous étudions la possibilité de vendre une partie de l’inventaire d’Expedia via notre site. » Et réciproquement. Venere.com privilégie toujours la vente directe, même s’il propose un espace BtoB et un programme d’affiliation aux agences de voyages. Philippe Vimard lui reconnaît un déficit d’image dans l’Hexagone, qu’il souhaiterait combler. « Nous avons l’offre, nous devons le faire savoir. » C’est aussi le sentiment d’Hotels.com, qui prend déjà la parole sur M6, en sponsorisant la météo en 2010.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique