Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un office de tourisme comme à la maison

Installé dans une vieille demeure bourgeoise de Marmande, l'Office de tourisme Val de Garonne accueille ses visiteurs comme à la maison, avec un parcours scénographié et digitalisé qui a renforcé son attractivité.

C'est ce qu'on appelle un office de tourisme nouvelle génération. Un de ceux qui ont mis l'innovation au coeur de leur projet sans tomber dans le piège du tout numérique qui tue la convivialité et la rencontre.

Inventer pour continuer d'exister

A Marmande comme ailleurs, il a fallu d'abord se remettre en cause. Pourquoi pousser la porte d’un office de tourisme quand toutes les informations sont déjà disponibles en ligne ? "Avec Internet, on s’est vu devenir au mieux des distributeurs de plans, au pire fermer", témoigne Marion Oudenot-Piton, chargée du développement.

En 2011, l’acquisition en centre-ville, dans une rue piétonne, d’une belle demeure bourgeoise pour abriter le nouvel OT à l'étroit dans son vieux kiosque à musique près de la gare, a obligé à repenser l’accueil.

Hors achat du bâtiment, 300 000 euros ont été investis, un coût qui comprend l’aménagement intérieur, les outils numériques et les films. Le projet a été subventionné à hauteur de 70% par la Région Aquitaine, le département de Lot-et-Garonne et l’Europe.

"Faute de pouvoir faire tomber les murs porteurs, on a imaginé et aménagé, avec un scénographe, notre office comme une maison avec un vestibule, un séjour, une cuisine, des meubles de découverte avec des tiroirs, des portes qui s’ouvrent sur des expériences numériques, visuelles, sensorielles", raconte Marion Oudenot-Piton.

Une visite expériencielle

"Au cours d'un parcours de 45 minutes, le visiteur peut déambuler et vivre, ressentir le territoire, ce à quoi il ne s’attendait pas. D’ailleurs, il revient parce que l’OT fait partie désormais de la visite touristique, au même titre qu’un musée". Dès la première année, la fréquentation a augmenté de 66%. Depuis, l'intérêt ne se dément pas.

"Nous sommes aussi très sollicités par les associations locales pour organiser dans nos murs des manifestations", poursuit Marion Oudenot-Piton. "Par exemple, cela fait 3 ans, que nous prêtons le patio de la maison au Festival Garorock pour qu’ils y organisent leur accueil VIP. Il y a eu par les habitants, comme par les visiteurs, une vraie appropriation des lieux".

Du numérique mais aussi de l'humain

Borne vitrine interactive à l'extérieur, écrans à affichage dynamique et aussi évidemment tablettes numériques ont mis l'OT à la page technologique. "Mais attention à ne pas installer une ambiance trop techno, froide et déshumanisée", prévient Marion Oudenot-Piton.

"Nos visiteurs peuvent trouver énormément d'informations touristiques via les tablettes tactiles en accès libre, mais jusqu'à un certain point. Ils doivent ensuite s'adresser aux conseillers en séjour, eux-mêmes équipés de tablettes. Il les utilisent pour dynamiser et visualiser l’information qu’ils veulent transmettre aux touristes. L’objectif est de devenir  médiateurs de son territoire, de jouer avec les outils numériques et de rendre l’information concrète, ludique et accessible à tous".

Pour en savoir plus, retrouvez le dossier consacré par l'Echo touristique aux offices de tourisme nouvelle génération "Les office de tourisme changent de style"

Découvrez en image l'Office de tourisme Val de Garonne dans la vidéo ci dessous :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique