Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un médiateur pour apaiser les tensions chez SeaFrance

Le préfet du Pas-de-Calais a nommé mardi un médiateur dans le conflit social qui sévit actuellement entre la direction et les syndicats de SeaFrance au sujet du plan de redressement qui prévoit 500 suppressions de postes.

 
Les syndicats de SeaFrance avaient bloqué le port de Calais le 15 octobre pour réclamer la nomination d’un médiateur après plusieurs mois de conflit avec la direction. Nommé par le préfet du Pas-de-Calais hier, Daniel Cholley est spécialisé dans le droit du travail et possède une expérience dans la médiation sociale, a précisé une porte-parole de SeaFrance. C’est bien d’avoir quelqu’un d’extérieur pour faire avancer les choses, qui stagnent depuis trop longtemps, a expliqué la porte-parole. Côté syndicats, on se réjouit également de cette nomination qui va permettre de démêler le vrai du faux dans le dialogue avec la direction, explique Didier Cappelle, le secrétaire CFDT Maritime du Nord. Mais cela ne règle pas pour autant les problèmes, ajoute-t-il, dénonçant le sabotage sciemment organisé de SeaFrance par la direction qui refuse notamment de mettre en service un navire de remplacement, faisant ainsi chuter les chiffres du trafic. Confrontée à une chute du marché fret sur les liaisons transmanche, SeaFrance a annoncé fin mai un plan de redressement, prévoyant la suppression de 543 postes sur 1.580 (dont 1.300 navigants) et le reclassement de 413 salariés au sein de la SNCF. Les négociations sur ce plan n’ont toujours pas abouti.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique