Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tourisme : la feuille de route du gouvernement en 10 dates

 » Le gouvernement a fixé son plan d'actions pour le tourisme lors d’un premier Comité Interministériel, qui s’est déroulé le 26 juillet dernier. Accueil, numérique, renouvellement de l’offre, emploi… Autant de grands chantiers pour renforcer l’attractivité de la destination, d&r

En ligne de mire, toujours le même objectif : atteindre les 100 millions de visiteurs internationaux à l’horizon 2020. Mais le gouvernement veut aussi permettre à la destination France de progresser en termes de recettes, et vise les 50 milliards d’euros en 2020, contre 40 actuellement, notamment en prolongeant la durée de séjour des touristes sur le territoire. Car si l’Hexagone tient bon, arrimé sur la première place du podium des destinations mondiales en termes de fréquentation, la concurrence plus virulente dès lors que l’on compare les recettes. Dans ce classement, la France n’arrive que quatrième, derrière les Etats-Unis, la Chine et l’Espagne pour l’année 2015, selon des chiffres publiés par la DGE. D’après les estimations du Gouvernement, atteindre ce double objectif permettrait de créer 300 000 emplois supplémentaires. Cinq conseils interministériels et quatre conseils de pilotage du tourisme, présidés respectivement par le Premier ministre et par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sont fixés au calendrier. A ces sessions s’ajouteront les deux conférences annuelles du tourisme. La prochaine aura lieu en décembre et réunira 200 professionnels du secteur.

10 octobre 2017 : Un premier conseil de pilotage du tourisme sera organisé autour des problématiques “Accueil, connectivité, financement de la promotion et sécurisation des sites”. Cette session sera notamment l’occasion de faire un focus sur la question des transports, indique la feuille de route du gouvernement. La qualité de services dans les grandes infrastructures (gares, aéroports), la qualité et la fiabilité des infrastructures de transports seront ainsi inscrites à l’ordre du jour. Faisant partie du premier train de mesures annoncées par le gouvernement, la délivrance des visas, dont les délais doivent être réduits à 48h pour huit nouveaux pays d’ici le 1er novembre (puis deux autres le 30 juin 2018), sera aussi  à l’ordre du jour. La sécurisation des sites, la promotion de la France à l’étranger et les contrats de destination seront également au programme.

Décembre 2017 : 200 professionnels du secteur seront réunis autour de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale lors de conférence annuelle du tourisme. Ce sera la troisième édition de ce grand rendez-vous pour le secteur, initié en 2015 par Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères et du tourisme.

19 janvier 2018 : Après une première réunion le 26 juillet dernier, le conseil interministériel du tourisme se réunira à nouveau autour d’une thématique : investissement et simplification. Cette session sera l’occasion de faire un focus sur le plan de rénovation massive des stations touristiques et balnéaires de montagne mais aussi d’organiser le déploiement du Fonds consolidé “France Développement Tourisme”. La création de cette plate-forme d’investissement avait été annoncée en octobre 2015 par Laurent Fabius, lors de la première Conférence annuelle dédiée au secteur. L’objectif annoncé était de mobiliser une capacité d’investissement de près d’un milliard d’euros sur cinq ans. L’hébergement, les équipements et les infrastructures ainsi que les entreprises avaient été définies comme les trois cibles prioritaires de ces investissements.

Avril 2018 : Un nouveau conseil de pilotage du tourisme abordera cette fois les questions de la promotion internationale et de la gouvernance territoriale ou en d’autres termes, de "l’interaction avec les régions pour la promotion internationale”.

Juillet 2018 : L’Open Data, la régulation des acteurs ou encore la présence de l’offre numérique française seront les sujets abordés lors de ce nouveau comité interministériel du tourisme, entièrement dédié à la compétitivité et au développement numérique de l’industrie du tourisme. A noter également que le gouvernement a annoncé le lancement, pour l’automne 2017, de la plate-forme DATAtourisme, visant à “collecter, uniformiser et diffuser en open data les données d’information produites par les acteurs touristiques territoriaux.

Novembre 2018 : Les membres du conseil de pilotage du tourisme plancheront cette fois sur la structuration de l’offre, ce qui inclut entre autres le renouvellement des plans tourisme de nuit, tourisme culturel, tourisme d’affaires, tourisme séniors, croisières, tourisme et handicap etc).

Décembre 2018 : Un an après la mise en œuvre de la feuille de route Gouvernementale, la quatrième conférence annuelle du tourisme sonnera l’heure d’un premier bilan, en présence cette fois encore de 200 professionnels du secteur.

Janvier 2019 : La formation, l’emploi et le tourisme social seront les sujets au cœur d’un nouveau du conseil interministériel du tourisme. Un conseil où seront notamment posés sur la table l’ouverture plus large des contrats d’apprentissage en concertation avec les professionnels du secteur, les conditions de travail des saisonniers, l’augmentation du nombre des apprentis ou encore les chèques vacances.

Avril 2019 : Un nouveau conseil de pilotage se concentrera sur la question de l’innovation. Un nouvel examen du chapitre sécurisation des sites est également annoncé.

Juillet 2019 : C’est cette fois, le dossier de la qualité de l’accueil qui fera l’objet d’un nouvel examen ainsi que le chapitre Promotion internationale et gouvernance territoriale à l'occasion d'un conseil interministériel du tourisme.

%%HORSTEXTE:1%%
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique