Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tour Indicom s’ouvre aux individuels

Le spécialiste des groupes et des GIR présentera à l'IFTM/Top Resa une brochure multi-destinations dédiée aux individuels. Le TO qui a amplifié sa diversification depuis le printemps égyptien ajoute par ailleurs Oman et les Emirats arabes unis à sa  programmation.

Quelques chiffres résument la difficile équation à laquelle a dû faire face depuis 18 mois Tour Indicom. En 2008, le TO dont l’Egypte était la destination historique (il possède son propre réceptif sur place Affari Qui Travel) a envoyé 4 100 clients au pays des Pharaons. "Je serai content si on en totalise entre 400 et 500 en 2012", remarque Amin Salama, président fondateur de Tourindicom. La destination qui répresentait 35% du chiffre d'affaires il y a 4 ans ne pèse quasiment plus rien dans le bilan 2012. Quant à la Jordanie, avec 69 inscrits depuis le début de l’année (contre 1034 en 2010), elle est de même rayée de la carte.

Un crève coeur pour Amin Salama qui n’a pourtant pas baissé les bras. Au contraire, Tour Indicom, petite structure dynamique (4 commerciaux, quatre techniciennes), a su réagir et poursuivre avec succès une diversification qui lui permet aujourd’hui d’afficher des résultats plus qu’honorables malgré le contexte. A date, le chiffre d’affaires 2011-2002 s’élève à 5,4M€ et devrait atteindre les 6M€ à la fin de l’exercice contre à peine 5M€ en 2010-2011. "Et nous serons bénéficiaires ", annonce Amin Salama après deux années légèrement dans le rouge.

Quelques destinations ont pris le relais de l’Egypte. Ainsi l’Irlande qui représente aujourd’hui 31% du chiffre d'affaires (2 500 inscrits déjà en 2012 contre 1716 en 2010), la Norvège ou encore la Russie, la Croatie, Madère, le Montenegro.

Coûts maîtrisés et bons tarifs

Tourindicom, qui réalise 60% de son activité avec les autocaristes, ajoutera en 2013 Oman, Dubaï et Abu Dhabi. Décidé "à prendre les clients partout où ils sont", le TO élargira également son offre pour les individuels, jusqu’alors cantonnée à l’Egypte, à toutes ses destinations GIR.

Une brochure est annoncée pour l'IFTM/Top Resa. "Nos coûts maitrisés nous permettent d’offrir de bons tarifs", promet Amin Salama qui n’hésite pas à prendre des risques aériens ainsi des vols affrétés cette année de Bergerac, Pau ou Bordeaux ou encore cette opération spéciale Dublin à l’automne prochain : un week-end 4j/3n en partenariat avec Air Lingus et l’OT d'Irlande, proposé au départ de Paris, Nice et Lyon pour un prix "qui devrait défier toute concurrence".

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique