Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Switch adopte la commission variable…

Pour un voyage effectué en basse saison, le tour-opérateur relève sa commission, jusqu’à concurrence de 22%.

Jamais à court d’idées, Switch a décidé d’élargir la politique de rémunération en place au sein de son centre d’appels aux agences de voyages revendant ses produits. Objectif : mieux vendre les périodes creuses, et donc lisser l’activité sur l’année. Pour un départ en basse saison, la commission peut grimper à 22%. A l’inverse, le taux peut dégringoler jusqu’à 2% dans le cadre d’un voyage programmé début août par exemple.

Avec cette rémunération à géométrie variable, le groupe capitalise sur les agences de voyages afin de développer ses ventes en province. En complément, Jean-Pascal Siméon continue à développer son réseau d’agences physiques, dans la seule région parisienne. Le TO souhaite passer de 10 points de ventes fin 2005, à quelques dizaines à l’horizon 2010.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire