Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair : vers une sortie de crise ?

Ce jeudi, la direction de la compagnie aérienne à bas coûts a réussi à obtenir un accord avec les syndicats de pilotes irlandais.

Ce matin, Ryanair a annoncé avoir conclu un accord avec le syndicat de ses pilotes irlandais Forsa. Une bonne nouvelle pour les passagers européens puisque cela pourrait mettre fin à un conflit qui a entraîné cinq jours de grève en Irlande, en raison d’un conflit avec la direction sur leurs conditions de travail.

Depuis le 10 août, la compagnie à bas coût a été confrontée à sa première grève paneuropéenne de pilotes, avec des arrêts de travail non seulement en Irlande, mais aussi en Allemagne, en Belgique, en Suède et aux Pays-Bas. Pour les passagers, cette grève reste un mauvais souvenir, puisque Ryanair a refusé de verser des indemnités, considérant qu’il s’agissait de « circonstances exceptionnelles ».

Un accord symbolique

Le conflit avec les pilotes irlandais s’était envenimé ces dernières semaines, au point que Ryanair avait annoncé le 25 juillet une réduction de 20% de sa flotte à Dublin cet hiver, une décision qui, si elle est mise en pratique, menacerait les emplois de 100 pilotes et 200 membres du personnel de cabine en Irlande.

Les discussions étant dans l’impasse, un médiateur avait été désigné ces derniers jours pour fluidifier les négociations entre la direction et les représentants des employés.

L’accord conclu jeudi avec le syndicat irlandais ne mettra pas fin à l’ensemble des conflits opposant la compagnie à ses employés ailleurs en Europe. Mais s’il est voté par les pilotes basés en Irlande, il serait néanmoins symbolique pour la direction de Ryanair qui montrerait ainsi sa capacité à s’entendre avec ses employés dans son pays d’origine.

Les pilotes basés en Irlande doivent néanmoins se prononcer sur cet accord, conclu après une réunion marathon de 22 heures qui s’est terminée jeudi matin. Le contenu de l’accord conclu n’a pas été dévoilé.