Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair en discussion pour intégrer les GDS

D’après le patron de la compagnie, Michael O’Leary, l’offre devrait être disponible sur "un ou plusieurs GDS d’ici mi-2014".

C’est une nouvelle étape, radicale, dans l’évolution du modèle Ryanair. "Nous sommes en négociation active avec des GDS", a expliqué le patron de la compagnie irlandaise, Michael O’Leary, dans les colonnes de notre confrère Travel Weekly. Il souhaite que l’offre de la compagnie soit disponible sur "un ou plusieurs GDS d’ici mi-2014".

Lesley Kane, qui a pris la tête d’une nouvelle division dédiée aux groupes et aux voyageurs d’affaires, a précisé avoir déjà rencontré Travelport, Sabre et Amadeus. De plus, les documents distribués à l'occasion de la présentation des résultats du troisième trimestre montrent un calendrier avec l'échéance de mai 2014 pour la distribution via d'autres plates-formes que le site Internet de la compagnie.

Nouveaux services pour les voyageurs d'affaires

Ryanair a décidé de cibler les voyageurs d’affaires, notamment avec de nouveaux services comme l’allocation de sièges, la possibilité d’emporter un deuxième bagage à main gratuitement et la carte d'embarquement sur mobile. Mais pour renforcer sa part de marché sur ce segment, la compagnie a besoin des agences de voyages, et donc des GDS.

Le GDS Travelport, qui référence déjà 63 compagnies low cost, a annoncé qu’il souhaitait pouvoir distribuer l'offre de Ryanair et que des discussions étaient en cours. Les autres GDS n'ont pas confirmé si des discussions étaient en cours.

Baisse de 9% du prix moyen des tickets

Par ailleurs, Ryanair a annoncé le 3 février une perte de 35,2 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice, contre un bénéfice de 18,1 millions un an plus tôt. "Notre perte du troisième trimestre de 35 millions d'euros est conforme à nos prévisions et est entièrement due à une baisse de 9% du prix moyen des tickets ainsi qu'à une livre sterling plus faible", a expliqué le directeur général de la compagnie Michael O'Leary.

Le nombre de passagers a progressé de 6% au cours de la période, à 18,3 millions, et devrait atteindre 81,5 millions de personnes sur l'année.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique