';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Royal Air Maroc fait carton plein

Le transporteur a bouclé son exercice 2005 avec un chiffre d’affaires France en hausse de 17% et va encore accroître ses capacités de 20% cette année.

Tous les feux sont au vert pour Royal Air Maroc. La compagnie marocaine a terminé l’année 2005 (exercice clos en octobre) avec un chiffre d’affaires de 760 millions d’€ (+9%) avec un résultat avant impôts de 25,5 millions d’€. Dans le même temps, le trafic du transporteur a augmenté de 20% à 4,5 millions de passagers (en incluant celui de sa filiale à bas tarifs Atlas Blue).

La France reste le marché majeur de la compagnie avec un chiffre d’affaires de 200 millions d’€, en hausse de 17% par rapport à l’année précédente. Le trafic des liaisons franco-marocaines augmente de 21%, avec un taux de remplissage moyen de 69%.  Des performances qui place la compagnie marocaine au-delà des 65% de parts de marché pour les liaisons France-Maroc. « Les ventes en agences de voyages, qui représentent 85% de notre activité en France, se sont aussi très bien comportées avec une hausse de 18% par rapport à l’année 2004 », se réjouit Abderrafih Zouitene, directeur général France de Royal Air Maroc.

Pour l’année en cours, le transporteur marocain va continuer sur la lancée de ces excellentes performances. Il prévoit notamment une augmentation de capacités supplémentaires de 20% entre la France et le Maroc. « Nous avons repris depuis janvier la commercialisation d’Atlas Blue, pour garder une meilleure cohérence commerciale », précise Abderrafih Zouitene.
Par ailleurs, la compagnie qui travaille traditionnellement sur le point à point entre la France et le Maroc, développe maintenant une stratégie de hub, principalement vers l’Afrique. Déjà actionnaire de Air Sénégal International à 51%, elle va relancer cet été des lignes vers le Gabon sur le même modèle, avec Air Gabon International. « Le marché africain représente déjà 20% de notre chiffre d’affaires global », précise Abderrafih Zouitene. « Le fort potentiel encore à développer vers l’Afrique nous donne de nouveaux débouchés, y compris au départ de France, via notre hub de Casablanca ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire