Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réouverture de l’Europe : Jean-Baptiste Lemoyne à la frontière franco-belge lundi 15 juin

Le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne sera à la frontière franco-belge lundi, jour de la réouverture partielle des frontières. Tout un symbole.

« Je serai lundi prochain, pour illustrer l’ouverture des frontières intérieures (de l’Union européenne), en déplacement à la frontière franco-belge, pour dire à nos amis belges ‘Bienvenus en France' », a souligné le secrétaire d’Etat au tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, lors d’un point presse aujourd’hui. « Les clientèles européennes sont très désireuses de pouvoir retrouver le chemin de la France, a-t-il ajouté. A côté du moteur domestique de la relance du tourisme cet été, on aura aussi un moteur européen. Et c’est heureux ».

Les frontières intérieures de l’Europe doivent rouvrir le 15 juin, à quelques exceptions près. Jean-Baptiste Lemoyne évoque une « grande convergence autour de cette date ». Les trois quarts des Etats membres ont choisi la mi-juin, précise-t-il. L’Espagne, pour sa part, gardera ses frontières fermées jusqu’au 1er juillet. La France maintient d’ailleurs des restrictions de circulation à sa frontière avec l’Espagne jusqu’au 21 juin, en réciprocité de mesures imposées par Madrid, a annoncé le ministère français de l’Intérieur à l’AFP. Le Royaume-Uni choisit lui aussi la prudence. Depuis le 8 juin, toute personne arrivant au Royaume-Uni de l’étranger doit observer une quarantaine de 14 jours.

Des recettes internationales en recul de 14Mds

L’interdiction des voyages non essentiels vers l’Union européenne (UE), en vigueur jusqu’au 15 juin, a été instaurée le 17 mars entre les Etats membres et la Commission européenne, puis prolongée à deux reprises.

La France, qui souhaite rester la première destination mondiale, connaîtra une forte érosion de la fréquentation internationale cette année. En 2019, la destination a accueilli près de 90 millions de visiteurs étrangers. Interrogé sur les prévisions 2020, le secrétaire d’Etat nous a répondu : « Il faut aujourd’hui se concentrer sur les recettes touristiques internationales, ce qui doit être le meilleur indicateur. L’année dernière, 57 milliards d’euros ont été générées par le tourisme international. Avec 2,5 à 3 mois à l’arrêt, un quart de ce chiffre manque à l’appel », soit environ 14 milliards d’euros. Sur le reste de l’année, l’érosion s’avèrera conséquente. Les clientèles américaine et asiatique seront en forte baisse en 2020. Les frontières extérieures à l’UE devraient rouvrir, partiellement, le 1er juillet.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique