Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Rachats en série chez Wonderbox

Le groupe vient d’annoncer deux acquisitions au Danemark et en Italie, ainsi qu’une prise de participation majoritaire dans Travel Stadium.

En matière de croissance, Wonderbox ne cache pas ses ambitions, et en livre à nouveau la preuve. Le groupe vient en effet de faire l’acquisition de Go Dream, au Danemark, tremplin pour lui permettre de partir à la conquête des pays scandinaves. “C’est un nouveau marché pour notre groupe, commente Fabrice Lépine, le directeur général de Wonderbox. La présence de Go Dream au Danemark, en Suède et en Norvège a été un atout majeur dans la prise de décision. Nous avons pour ambition d’atteindre les 30 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les années à venir sur le marché scandinave.” Se présentant comme le leader du cadeau d’expérience au Danemark, Go Dream compte 35 salariés et a vendu 300 000 coffrets cadeau en 2018, pour 17 millions d’euros de volume de vente et près de 1000 expériences.

Objectif : 400 millions de CA en 2021

Les emplettes de Wonderbox ne s’arrêtent pas là : le spécialiste du coffret-cadeau s’est aussi offert RegalBox, en Italie. Cette marque dispose d’un portefeuille de 40000 expériences de loisirs et de 21 coffrets cadeaux, distribués dans plus de 1000 points de vente en Italie. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en 2018. Parallèlement, Wonderbox a pris une participation majoritaire dans la start-up française Travel Stadium, détentrice des marques TickandBox et StadiumBox, qui proposent des coffrets cadeaux dédiés à la billetterie dans le sport. Créée en 2012, cette société vise un objectif de 5 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2019. 

Wonderbox est désormais implanté dans 11 pays, et détient 8 marques, pour un chiffre d’affaires de 225 millions d’euros en 2018, et 3,3 millions de coffrets vendus. Sur 2019, l’objectif est de réaliser un chiffre d’affaires 260 millions d’euros. Cette année, Wonderbox avait déjà annoncé le rachat de CofreVip. Le groupe a également fait part de sa volonté d’atteindre les 400 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2021, en élargissant son périmètre d’activités. Outre les coffrets cadeau, Wonderbox travaille actuellement à se positionner ainsi sur le marché de plus en plus convoité de l’expérience et du loisir, réservables pour soi, partout, et en quelques clics. La première brique sera réellement posée à la fin de l’année, et la plate-forme devrait être pleinement opérationnelle d’ici 2021, annonçait Fabrice Lépine en juin dernier.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique