Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Qantas renoue avec les bénéfices

La compagnie aérienne australienne a dégagé un bénéfice net de 5 millions de dollars australiens.

La compagnie aérienne australienne Qantas a dégagé un bénéfice net de 5 millions de dollars australiens (3,6 millions d'euros) à l'issue de l'exercice clos le 30 juin 2013, après une perte de 245 millions de dollars australiens lors du précédent exercice, grâce à un plan d’économies.

La compagnie a notamment cessé ses liaisons les moins rentables, a retiré les appareils les plus vieux, s'est développée en Asie et a noué une alliance avec Emirates Airlines, entrée en vigueur au printemps 2013.

Dans le cadre de l'accord avec Emirates, Qantas a transféré de Singapour à Dubaï le hub de ses vols vers l'Europe, ce qui a permis de renforcer sa position sur les routes vers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, selon le PDG de la compagnie, Alan Joyce.

La division des vols long-courriers reste déficitaire

La division des vols long-courriers reste toutefois déficitaire, avec une perte d'exploitation de 246 millions de dollars, réduite de moitié par rapport à il y a un an. "Nous avons accompli des progrès considérables dans notre programme de relance pour Qantas International, et nous maintenons notre objectif de retour aux bénéfices en 2015", a ajouté Alan Joyce. Les coûts de cette division ont diminué de 5%.

Qantas consomme plus de carburant que d'autres grandes compagnies étrangères en raison de l'éloignement géographique de l'Australie vis-à-vis des destinations les plus populaires, comme les Etats-Unis et l'Europe. En outre, elle est en concurrence avec des compagnies d'Asie ou du Moyen-Orient, dont les coûts de main d'oeuvre sont nettement inférieurs aux siens.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique