Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plus sûre, la Colombie s’ouvre au tourisme

Minée par la guerre civile, la Colombie a gagné en sécurité ces dernières années. Ce changement, confirmé par le Quai d’Orsay via une évolution de la carte des risques, se traduit aussi par une augmentation du nombre de touristes français.

 

C’est un changement de couleur qui en dit long sur la Colombie. Ce printemps, le Quai d’Orsay a fait passer les villes de Cali et Popayan en jaune sur la carte des risques, pour "vigilance renforcée", alors qu’elles étaient auparavant en zone orange pour "déconseillé sauf raison impérative" (voir évolution de la carte plus bas). Un signal encourageant pour ce pays qui attire de plus en plus de touristes, venus de l'Hexagone notamment : plus de 42 000 Français ont visité la Colombie en 2014, contre un peu moins de 33 000 en 2012.

Troisième ville du pays, Cali est la capitale de la salsa et le point de départ de nombreuses excursions. Quant à Popayan, surnommée "la ville blanche", elle est réputée pour son architecture.

La carte des risques en Colombie mise à jour par le Quai d'Orsay au printemps 2015.

Une criminalité en baisse

Bien que la guerre civile perdure et qu’une grande partie du pays reste "formellement déconseillé[e]", la situation est à l’apaisement dans certaines zones, notamment autour de Bogota et Medellin, depuis l'ouverture de négociations de paix par le président Juan Manuel Santos en 2012.

"La paix va nous apporter un dividende économique supplémentaire dans des secteurs où nous pourrions faire beaucoup mieux. Je pense au tourisme, par exemple, qui occupe une place encore modeste dans notre économie, a récemment déclaré Mauricio Cárdenas, ministre du Budget et du Crédit public de la République de Colombie dans une interview à La Tribune. La Colombie ne bénéficie pas du même attrait touristique que ses voisins alors qu'elle dispose de richesses comparables".

L’année 2014 a ainsi enregistré "les plus bas niveaux d'homicides depuis 3 décennies, retrouvant les niveaux de 1984, juste avant l'escalade de la violence dans le pays", relève dans un communiqué Procolombia, l’organisation chargée de la promotion du tourisme international en Colombie.  

10 nouvelles lignes aériennes en 2014

Manifestation évidente de cette ouverture au tourisme, 10 nouvelles connexions aériennes ont ouvert l’année dernière en Colombie à travers six compagnies (Insel Air, Tap Portugal, Avianca, Air Panama, Viva Colombia, Jet Blue), et vers 6 pays (Curaçao, Portugal, Royaume-Uni, Panama, Etats-Unis, Pérou et Equateur).

Depuis mars 2015, la compagnie néerlandaise KLM est aussi de retour en Colombie après une absence de 20 ans, via une route connectant Amsterdam, Bogota et Cali.

La Colombie se révèle par ailleurs de plus en plus attractive au niveau du MICE. Depuis 2010, la Colombie a gagné 9 places et se positionne désormais au 25e rang du classement mondial de l'International Congress and Convention Association (ICCA) qui analyse les résultats de 111 pays. Selon Procolombia, ce segment a généré 218 millions de dollars en 2014.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique