Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plein Vent garde le cap

Le TO, qui vient d’être racheté par Fram, a bouclé un exercice 2007/2008 en léger recul. La Grèce est la grande nouveauté de sa brochure 2009.

«Plein Vent continuera à faire du Plein Vent. » En présentant les résultats 2008, Joost Bourlon, PDG, le martèle. La nouvelle appartenance à Fram ne changera rien à l’état d’esprit, ni à la manière de fonctionner du TO. Amené à se déployer nationalement en 2010 comme la marque entrée de gamme du groupe Fram, Plein Vent aborde 2009 comme une année de transition.

Tout au plus, pour commencer, la plupart des achats aériens ont été concertés et consolidés avec Fram. La prudence est de mise pour l’an prochain. Même si l’état des réservations est satisfaisant, à l’étal par rapport à la même période en 2007 en individuels, en hausse de 4 % en groupes confirmés, les engagements aériens ont été diminués de 15 %. L’exercice 2008 a été « un peu difficile ». Le TO affiche un chiffre d’affaires en retrait de 6,8 % à 42,9 ME pour 80 000 clients (100 000 en 2007). Le résultat net accuse aussi le coup à 500 000 E. « Le Maroc nous a coûté 750 000 E de marge », explique Joost Bourlon. La concurrence des compagnies low cost vers Marrakech au départ de Marseille et Lyon et la perte de confiance des agences envers le produit maison de Plein Vent, l’Oliveraie, a fait chuter les ventes. Du coup, la programmation de Marrakech en séjours est stoppée. « Les TO n’apportent plus de valeur ajoutée, sauf à proposer des hôtels clubs exclusifs. » Plein Vent maintient malgré tout son offre de circuits et n’exclut pas de revenir en force en 2010, mais sur d’autres axes. C’est la Grèce qui fait la Une en 2009, avec la mise en place de vols vers Araxos au départ de Lyon et Marseille et un contingent de chambres (140) au Club Long Beach (en contrat pour 3 ans).

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique