Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Partir en vacances avec un bébé (Publié le 02 mai 2009)

Les jeunes parents hésitent souvent à partir avec un nouveau-né. Les TO redoublent pourtant d'attention pour les tout-petits, avec une logistique de mieux en mieux rodée.

 

AU BORD DE LA MER EN FRANCE : LES EMBRUNS À PROXIMITÉ

 

Douceur du climat océanique oblige, les vacances au bord de la mer sur le littoral atlantique restent les plus prisées l'été par les familles avec nouveau-né. À cause de la chaleur, les destinations Corse et Côte d'Azur sont plus appréciées au printemps ou à l'automne. En dessous de 6 mois, prudence néanmoins sur la plage. Rassurant et bien pratique, de nombreux clubs, résidences et même campings sont équipés pour accueillir les tout-petits. Pour des vacances farniente, accessibles en train ou en voiture, les côtes françaises sont donc une valeur sûre tout comme la campagne.

Chez Club Med, Pierre & Vacances, Visit France, Odalys, Locatour, Lagrange, Next, Fram, Look Voyages, Belambra…

 

À LA MONTAGNE : GARE À L'ALTITUDE

 

Vive le grand air qui donne bonne mine ! Mais attention, les pédiatres déconseillent la haute montagne avant un an. Entre un et deux ans, on pourra choisir une station de moyenne montagne, à 1 800 m. Gare néanmoins à "l'otite barométrique" due à un brusque changement d'altitude et touchant les enfants atteints de rhinopharyngite. En porte-bébé dorsal, bien protégés du soleil, pas de contre-indication à la randonnée pour les petits petons. En revanche, l'hiver, il vaut mieux éviter : un bébé immobile a vite fait d'être transi. Comme en bord de mer, clubs et résidences ont l'avantage de proposer des structures d'accueil ad hoc et de nombreuses stations disposent de garderies (en période de vacances scolaires) pour les plus petits.

Chez Club Med, Pierre et Vacances, Visit France, Odalys Vacances, Belambra, Locatour, Lagrange, Next, Thomas Cook, Jet tours…

 

DANS LE BASSIN MÉDITERRANÉEN : LOIN MAIS PAS TROP

 

À 2 heures de Paris, la Tunisie, le Maroc et l'Espagne sont trois destinations faciles d'approche pour les plus petits. Il y a peu – voire pas – de décalage horaire, ni de barrage linguistique au Maghreb. Dans leurs hôtels-clubs labellisés, les TO développent de plus en plus de services spécifiques pour encadrer et accueillir les plus jeunes hôtes (dès l'âge de trois mois). Reste aux parents le soin de gérer les fortes chaleurs de l'été. Le bassin méditerranéen est une bonne alternative au printemps ou à l'automne, avec aussi des tarifs plus doux.

Chez Club Med, Jet tours, Fram, Look Voyages, Locatour, Lagrange, Ô Voyages, NF…

 

DANS LES DOM : C'EST TOUJOURS LA FRANCE

 

Bien sûr, c'est beaucoup plus loin et il faut digérer le décalage horaire pour les Antilles. Mais Guadeloupe, Martinique, Réunion sont de belles terres d'accueil pour les familles. Avantage : on y parle français et, bien sûr, tout y est comme chez nous – système de santé et médicaments -, ce qui est rassurant. Sans être un département français, Maurice présente aussi tous les atouts d'une destination cocooning en famille avec sa belle hôtellerie, ses nounous attentionnées et sa sécurité sanitaire.

Chez Club Med, Pierre et Vacances, Fram, Exotismes, Tourinter, NF…

 

AILLEURS : BÉBÉ GLOBE-TROTTER

 

Précautions sanitaires, temps de transport aérien, décalage horaire… les familles sont d'autant moins attirées par les voyages long-courriers que leur progéniture est jeune. Leurs réserves sont accrues quand il s'agit de destinations non francophones. Pourtant, Canada et États-Unis sont faciles à vivre avec des bébés et il est possible de se dépayser en famille dans les Caraïbes hispanophones, où clubs de vacances bien équipés pullulent.

Chez Club Med, Fram, Look Voyages, Jet tours, Kuoni, NF…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique