Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ocean Airways espère décoller début 2004

La compagnie basée à Nantes annonce ses premiers vols pour le 6 février. Il lui reste à boucler son tour de table.

Il y avait foule le 4 décembre à l’aéroport de Nantes-Atlantique pour la présentation officielle d’Ocean Airways aux agences de voyages du Grand Ouest. Il faut dire que la création d’une compagnie aérienne basée à Nantes, reliant en direct et en vols réguliers New York, Montréal et la Réunion, a de quoi séduire.

Le premier appareil (un Airbus A340-300 de 307 sièges) est annoncé pour la mi-janvier 2004. Le premier vol, sous réserve d’obtention des droits de trafic, doit décoller le 6 février pour New York (Newark). Cette liaison vers Big Apple sera proposée trois fois par semaine, et Nantes-Montréal (Dorval) deux fois par semaine. Suivra Nantes-Toulouse-la Réunion. Dès la fin du mois de mars, Ocean Airways prévoit la mise en service d’un deuxième appareil (un A320 de 150 sièges) qui volera vers Dakar. Enfin, un deuxième A340 doit être livré pour l’été.

La compagnie, qui a obtenu le feu vert de l’aviation marchande, est prête à prendre son envol, et compte sur les TO pour assurer un remplissage minimum. Dotée d’un centre d’appel (0 825 560 560), d’un code Iata (OG) et accessible via Amadeus et Galileo, la compagnie pourra émettre des billets dès le 12 janvier.

Reste le plus difficile : boucler le tour de table. Franck Chatellier, PDG de la compagnie, et Stéphanie Jaud, sa directrice générale, sont pour le moment actionnaires à 50/50 d’Ocean Airways, dotée d’un capital de 300 000 E. Ce dernier doit être porté à 6 ME avant la fin de l’année, et à 8 ME à la livraison du premier appareil. Au total, ce sont 16 MEqui doivent être levés d’ici le mois de juin prochain. Des investisseurs privés du Grand Ouest seraient sur le point de signer leurs chèques, mais il est pour le moment impossible de connaître leurs identités.

Ces liaisons qui inspirent les tour-opérateurs

Ce qui n’a pas empêché plusieurs voyagistes de construire déjà des forfaits autour de l’offre d’Ocean Airways. Caractères d’Amérique vient par exemple d’éditer un tiré à part à 20 000 ex-emplaires avec des propositions de courts séjours (à partir de 4 j/2 n) à New York, Montréal et Québec à partir de 480E, ainsi que des raids à motoneige.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique