Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nouvelles Destinations invite l’espagnol Travelider à son capital

L’augmentation de capital doit donner des moyens au TO pour se développer. Après les parcs d’attractions depuis 1996 et les séjours balnéaires en Espagne cette année, Nouvelles Destinations lancera en 2008 une brochure consacrée aux courts séjours en Euro

 

Nouvelles Destinations, le TO montpelliérain spécialisé depuis 1996 dans les parcs de loisirs, vient de réaliser une augmentation de capital (de 30 500 à 140 000€) afin d’accueillir Travelider, TO espagnol du groupe Airmet. Au terme de l’opération, les fondateurs Ludovic Saint-Amaux (directeur général) et Philippe Raynal (directeur marketing et commercial) détiennent chacun 32,5% de la société et Travelider les 35% restants. « Cet accord va nous permettre de développer l’entreprise en commercialisant nos produits sur le marché espagnol, explique le DG. Et de bénéficier des développements technologiques concernant Internet de notre partenaire espagnol.» Profitant des 6 réceptifs de Travelider, Nouvelles Destinations vient déjà de lancer une seconde brochure de 92 pages consacrée aux séjours balnéaires en Espagne (sur les Costa Blanca, Dorada, Brava…). Elle devrait générer 1 M€ sur les 8 M€ de chiffre d’affaires (CA) que le TO compte réaliser cette année (soit une progression de 20% comparé à 2005). « Nous complèterons cette offre en 2007 par un troisième catalogue dédié aux courts séjours en Europe axés sur les loisirs » confie Ludovic Saint-Amaux. Un nouveau système de réservations en ligne sera également opérationnel l’an prochain, ce canal représentant déjà 20% des ventes. Nouvelles Destinations souhaite par ailleurs boucler sa distribution dans les réseaux en concrétisant des accords de référencement avec Selectour et Thomas Cook. A l’horizon 2008/2009, Nouvelles Destinations prévoit toujours d’ouvrir un bureau à Paris pour améliorer le rééquilibrage de sa distribution. 80% du CA sont en effet encore réalisés par des agences de voyages situées dans le sud de la France. « Ce projet représente un lourd investissement, précise le DG. Il devra donc se réaliser en partenariat avec Travelider pour lequel nous serions amenés à faire office de réceptif, puisque ce TO fait découvrir Paris à quelque 8 000 touristes espagnols chaque année ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique