Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Moins de lignes TGV en 2011 ?

La SNCF a démenti les informations parues hier dans le journal Les Echos, qui a affirmé que la compagnie ferroviaire envisagerait de fortement réduire l’offre TGV sur certains axes considérés comme non rentables.

 

Selon le journal Les Echos, dans son édition d’hier, la SNCF pourrait diminuer voire supprimer en 2011 la desserte TGV sur certaines lignes telles que Paris-Arras, Lille-Strasbourg, Nantes-Strasbourg ou Bordeaux-Strasbourg, considérées comme non rentables. Les arbitrages définitifs seraient rendus au printemps afin que les mesures puissent être appliquées en décembre, au moment du passage au service d’hiver 2011, selon le journal.

La SNCF a toutefois démenti cette information. « Il n’y a pas de plan précis de suppression de dessertes », mais une adaptation de l’offre à la demande, a indiqué un porte-parole de la SNCF à l’AFP. La compagnie a déjà procédé cette année à une réduction du nombre de trains aux « flancs de pointe » (trains précédent ou suivant immédiatement les heures de pointe) ainsi que sur certaines liaisons province-province comme Rouen-Lyon. Cette « première vague de reconfigurations/suppressions de dessertes […] donnera son plein effet en 2010 », écrit la SNCF dans son projet de budget 2010, avant de préciser qu’une « refonte plus profonde » sera engagée « à compter du service 2011 ». En attendant, selon un communiqué de la compagnie, le budget 2010 prévoit une augmentation de l’offre TGV « de l’ordre de +1% en 2010 sur un total de 800 TGV en moyenne qui circulent chaque jour ».

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique