Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Moins d’un Français sur trois dénoncerait un cas de tourisme sexuel

Ecpat a publié les résultats d’une enquête Ipsos, réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 933 personnes. Résultat : pour près d’une personne sur deux (43%), les personnes mineures de plus de 15 ans qui se prostituent dans les pays pauvres le font souvent ou parfois « par choix personnel ». Et d’après 44% des répondants, sans le tourisme sexuel, de nombreux enfants d’Afrique ou d’Asie n’auraient pas les moyens de subvenir à leurs besoins ou à ceux de leur famille. Enfin, moins d’un Français sur trois dénoncerait (à la police ou à une association) un cas de tourisme sexuel impliquant un proche. La majorité préfèrerait discuter avec la personne concernée (53%) de cet acte passible de peines d’emprisonnement.
Paradoxe ou non, plus de 96% des Français juge inacceptable qu’un majeur ait des relations sexuelles avec une prostituée mineure.