Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MH370 : des Français veulent la vérité

Des proches de disparus français du vol de la Malaysia Airlines, qui a disparu il y a un an, ont remis une pétition à l’Elysée.

Un an après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines le 8 mars 2013, les circonstances du drame restent mystérieuses. Alors que la Malaisie a officiellement déclaré, fin janvier, que cette disparition était un accident, mais que peu de preuves ont été avancées, des proches de disparus français ont demandé à l’Elysée d’agir.

Pétition signée par près de 19.000 personnes

Plusieurs dizaines de personnes, avec des pancartes telles que "Où est le vol MH370?" ou "la France complice du silence", ont participé à une marche silencieuse ce 8 mars. Une délégation  a ensuite remis une pétition signée par près de 19 000 personnes à la présidence demandant "la vérité" sur ce drame.

"Comment croire à l'heure des drones, des satellites et des radars toujours plus sophistiqués, qu'un avion ait pu brusquement se volatiliser dans une zone extrêmement sensible, militarisée et surveillée", précise le texte.

"Ils nous ont assurés du soutien de la France", a déclaré Ghyslain Wattrelos, qui a perdu sa femme et deux de ses enfants dans la disparition de l'avion. "Donc quand on a dit qu'on ne pouvait pas croire à l'enquête officielle, ils ont dit +OK+ et qu'ils feraient tout au niveau judiciaire et au niveau diplomatique pour qu'on ait une réponse, le plus rapidement possible sur cette affaire. Donc maintenant, on espère que ça va être suivi d'effet".

"Ils n'ont aucune preuve de l'accident"

M. Wattrelos a estimé que la Malaisie souhaitait enterrer l’affaire. "Ils n'ont aucune preuve de l'accident et ils déclarent que c'est un accident : c'est évident qu'ils veulent tirer un trait. Ils veulent négocier avec les familles et c'est terminé. Heureusement, il y a des familles comme moi qui refusent toute négociation pour l'instant. Il n'est pas question de négocier quoi que ce soit : on ne sait pas où ils sont!"

Le vol MH370 qui effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin a disparu des radars le 8 mars 2014 au-dessus de l'océan Indien avec 239 personnes à bord, dont deux tiers de ressortissants chinois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique