Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mavie reste ambitieux en Turquie

  Le spécialiste termine une saison d’été en dessous de ses objectifs, mais largement supérieure au marché avec des ventes en progression de 14%. Le plan de vol hiver vers Antalya est maintenu.

La destination Turquie n’a pas réédité cet été ses belles performances de l’année passée, chez l'ensemble des voyagistes français. Selon le baromètre annuel du Ceto, les ventes de forfaits entre le 1er mai et le 31 août sont en recul de 12%. Le contexte géo-politique, avec un conflit syrien frontalier et surtout la bonne reprise de la Tunisie, expliquent ces résultats décevants.

Mavie, TO mono-destination qui vivait sa deuxième saison estivale, peut néanmoins s’estimer satisfait avec des ventes en croissance de 14%. "Nous tablions plutôt sur une progression de 20 à 25% sur l’ensemble de l’exercice. On ne va pas y arriver", reconnaît Savas Ulu, directeur général. "Mais, nous faisons mieux que le marché. Pour un nouvel entrant comme nous, c’est encourageant". 

Le mois de juillet a été particulièrement difficile et mauvais pour les marges. "On ne peut pas rivaliser avec la Tunisie. Les hôteliers turcs sont beaucoup moins cooperatifs que leurs confrères tunisiens. Ils tiennent leurs prix".

Au 31 octobre 2012, Mavie devrait terminer son exercice en hausse de 10%, "loin des ambitions", mais en restant offensif sur la saison d’hiver. " Nous conservons entre le 1er novembre et le 9 décembre trois vols semaines vers Antalya. Nous repositionnerons ensuite, à partir de février,  5 vols au départ de Paris et province".

Lancé sur le marché français en septembre 2010, Mavie sera engagé en 2013 à hauteur de 40 000 sièges comme en 2012. Pour continuer à croitre, le spécialiste compte surtout sur ses développements technologiques et ses référencements en cours. "Nous sommes en attente d'un avis favorable chez certains réseaux".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique