Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lufthansa annule 90% de ses vols à partir de demain

Le syndicat des pilotes Cockpit a appelé à un arrêt de travail du 2 au 5 avril, obligeant la compagnie a déprogrammer plus de 3 800 vols.

La grève annoncée par le syndicat de pilote Cockpit du mercredi 2 au vendredi 5 avril va toucher Lufthansa de plein fouet.

Le groupe aérien a annoncé lundi la suppression de 3 800 vols sur la période, précisant que seuls 500 vols court et long-courriers resteront programmés. Soit près de 90% de vols annulés.

Swiss, Austrian Airlines et Brusells Airlines ne sont pas touchées

Les pilotes de ses filiales Swiss, Austrian Airlines, Eurowings Lufthansa CityLine et Air Dolomiti, ainsi que ceux de Brussels Airlines, dont il détient 45%, ne sont toutefois pas concernés par ce mouvement social. De plus, Lufthansa prévoit de faire voler de plus grands avions sur leurs lignes "là où cela est possible", pour transporter davantage de passagers vers et hors d'Allemagne.

Lufthansa va également proposer à ses passagers des transferts sur d'autres compagnies aériennes, et à ceux qui ont prévu un vol domestique d'échanger leurs billets contre des billets de train. Le groupe a également prévu de renforcer les équipes du personnel au sol à Francfort et Munich et dans ses centres d'accueil.

La grève devrait toucher 425 000 passagers

Au total, la grève devrait toucher 425 000 passagers. Lufthansa estime que l’impact financier dépassera les 10 millions d’euros, citant un nombre "à deux chiffres en millions".

"Déjà, l'annonce de la grève a entraîné de gros dommages car des passagers ont annulé leurs réservations et les clients logistiques ont faire appel à d'autres compagnies de fret pour s'assurer du transport de leurs marchandises", a précisé le groupe.

Une forte participation attendue

Cockpit, qui revendique 9 000 adhérents toutes compagnies confondues, a appelé vendredi les pilotes de Lufthansa à cesser le travail de mercredi 0H00 (22H00 GMT) à vendredi 23H59 (21H59 GMT), afin de réclamer des hausses de salaires ainsi que l'amélioration de leurs conditions de fin de carrière.

Le syndicat attend une participation "absolument forte", avait déclaré vendredi à l'AFP l'un de ses porte-parole, qui n'a toutefois pas souhaité préciser le nombre d'adhérents que compte l'organisation parmi les quelque 5 000 pilotes employés par Lufthansa.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique