Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Liste de l’UE : le Canada, l’Argentine et l’Australie visés par un retour des restrictions de voyages

L’UE, qui a fermé ses frontières extérieures aux touristes à l’arrivée de la pandémie, établit depuis juin 2020 une liste régulièrement actualisée de pays tiers dont les résidents sont autorisés à se rendre en Europe. Cette liste vient d’être actualisée.

Dans un communiqué diffusé ce 17 janvier, le Conseil européen annonce qu’il « retire l’Argentine, l’Australie et le Canada de la liste des pays à l’égard desquels les restrictions en manière de déplacement devraient être levées. » « Les déplacements non essentiels vers l’UE en provenance de pays ou d’entités ne figurant pas à l’annexe I sont soumis à des restrictions temporaires en matière de déplacements, précise le communiqué. Cela s’entend sans préjudice de la possibilité qu’ont les États membres de lever les restrictions temporaires en matière de déplacements non essentiels vers l’UE pour les voyageurs entièrement vaccinés. »

En raison de la flambée d’Omicron, la France avait déjà pris des mesures au sujet du Canada, qui a basculé dans la catégorie « orange » en tout début d’année, catégorie imposant des mesures spécifiques aux voyageurs non vaccinés. Ainsi que le rapporte RFI, l’Argentine est à son tour frappée par l’explosion des cas Omicron. L’Argentine et l’Australie sont quant à elles toujours classées en vert par la France, à l’heure actuelle. Les frontières de l’Australie sont toutefois en grande partie fermées aux voyageurs français, sauf aux détenteurs de certaines catégories de visa.

Des recommandations non contraignantes

Sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation, à compter du 17 janvier 2022, les États membres devraient en revanche progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures pour les résidents des pays tiers suivants : Bahreïn, Chili, Colombie, Indonésie, Koweit, Nouvelle-Zélande, Pérou, Qatar, Rwanda, Arabie Saoudite, Corée du Sud, Emirats arabes Unis, Uruguay, Chine, sous réserve de confirmation de la réciprocité pour la Chine. 

L’UE, qui a fermé ses frontières extérieures aux touristes à l’arrivée de la pandémie, établit depuis juin 2020 une liste restreinte, régulièrement actualisée, de pays tiers dont les résidents sont autorisés à se rendre en Europe. Il s’agit toutefois d’une recommandation, non contraignante juridiquement, les Etats membres restant souverains sur leurs frontières.

Les critères permettant de déterminer les pays tiers pour lesquels les restrictions actuelles de déplacement devrait être levées ont été mis à jour le 20 mai 2021. Ils concernant la situation épidémiologique et la réaction globale face au Covid-19, ainsi que la fiabilité des informations et des sources de données disponibles. Il convient aussi de tenir compte, au cas par cas, de la réciprocité, indique le Conseil européen.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique