Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lisbonne nouvelle vague

Dix ans après l’Expo 98, qui avait changé son visage et son image, la capitale portugaise poursuit sa métamorphose. Elle rénove ses vieux quartiers, inaugure des musées, se découvre un goût pour le design… Son charme, lui, est resté intact. Dépaysement garanti.

Les efforts accomplis au cours des deux dernières décennies sont spectaculaires. Les vieux quartiers, autrefois en déshérence, sont restaurés (même s’il reste à faire !), les docks réhabilités accueillent des discothèques et des restaurants branchés, le quartier créé pour l’Expo 98 se transforme doucement en ville du xxie siècle, les enseignes internationales investissent la ville, et les talents locaux explosent… Lisbonne est devenue branchée, à l’instar de Barcelone ou Madrid. Une movida qui n’a rien ôté de son charme à la ville, et on retrouve avec bonheur ses collines où subsistent un esprit village, ses tramways et ses funiculaires jaune pétard. Sans oublier ses habitants si gentils qu’on voudrait les présenter aux Parisiens ! Un mélange qui fait de la fiancée du Tage l’une des villes les plus agréables d’Europe.

Les touristes y affluent toujours plus nombreux et trouver une chambre dans un hôtel central au moment de la semaine Sainte peut d’ailleurs tourner au casse-tête ! Pour répondre à la demande, les ouvertures d’établissements se multiplient. D’autres sont annoncées d’ici 2010, notamment sur le segment des boutiques-hôtels. Une chance pour une ville qui a longtemps privilégié la clientèle d’affaires et dispose surtout d’établissements fonctionnels, mais impersonnels.

Enfin, de nouveaux musées viennent enrichir une palette déjà fournie : après Berardo, en 2006, un musée de l’Orient va ouvrir à Belém, en avril, en attendant le nouveau Mude du Design et de la mode, en fin d’année. Une effervescence qui fait de Lisbonne une destination hot des magazines spécialisés, notamment anglo-saxons. Un point de vue que ne partagent pas forcément les professionnels français : destination facile desservie par des compagnies low cost, Lisbonne se vend de plus en plus sur Internet, en forfait dynamique.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique