Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’est de l’Écosse : une découverte entre nature, traditions et patrimoine

Très facilement accessible depuis Édimbourg, l’est de l’Écosse s’inscrit pour vos clients comme une découverte d’une fabuleuse diversité. Ici, en fonction de ses envies, de ses passions, on vit des expériences comme nulle part ailleurs.

Avec les villes de Perth, Dundee et Aberdeen idéales pour des city breaks, des cités historiques comme St Andrews et des châteaux spectaculaires (tel Dunnottar), une nature époustouflante, dont le parc national de Cairngorms, un littoral ponctué de villages de pêcheurs authentiques, des traditions et une gastronomie aux multiples saveurs, l’est de l’Écosse rime avec évasion sans cesse renouvelée. Suivez le guide !

Jouer au golf au cœur d’une cité historique

St Andrews, joyau historique du royaume de Fife, est le berceau du golf ! La ville offre une vue panoramique sur la mer du Nord. On y découvre les vestiges d’une cathédrale, avec un musée qui abrite une collection exceptionnelle de sculptures médiévales, les ruines d’un château, une université et le British Golf Museum, situé à côté du célèbre parcours Old Course que tout golfeur rêve de jouer au moins une fois dans sa vie. On considère que l’origine du golf à St Andrews (et dans le monde !) remonte à 1552, mais c’est en 1744 qu’ont été réellement codifiées les premières règles du jeu. Aujourd’hui, St Andrews dispose de dix parcours de golf.

St Andrews
St Andrews ©Kenny Lam

Info + À proximité de St Andrews, on visite le Scotland’s Secret Bunker qui aurait servi d’abri pour le gouvernement en cas d’attaque nucléaire durant la Guerre froide.

Découvrir un littoral aux multiples surprises

En suivant la côte de la East Neuk, le littoral dévoile d’authentiques villages de pêcheurs. Anstruther est idéal pour une halte déjeunatoire dans un fish and chip avant de visiter le Scottish Fisheries Museum qui raconte l’histoire de la pêche écossaise. Stonehaven abrite un musée qui expose nombre d’objets liés à son patrimoine, dont beaucoup sont associés à l’époque où le bâtiment servait de prison. Au sud du port, perché sur une falaise, se dresse le château en ruine de Dunnottar, l’un des plus emblématiques du pays, qui a joué un rôle central dans certains des épisodes les plus importants de l’histoire de l’Écosse. Arbroath, au nord de Dundee, vaut le détour pour son abbaye (un nouveau centre d’accueil des visiteurs ouvrira en 2021) fondée en 1178 par le roi Guillaume Iᵉʳ le Lion… et son fameux smokie (haddock fumé). Crovie (Aberdeenshire), dont l’accès se fait par une colline escarpée, envoûte tous ses visiteurs par son aspect hors du temps.

Village de Crovie
Village de Crovie ©VisitScotland / Kenny Lam

Info + Non loin de Crovie se trouve la réserve naturelle Troup Head peuplée de milliers d’oiseaux marins.

Choisir un circuit

Conseillez à vos clients de parcourir le Aberdeenshire Coast Trail qui, entre St Cyrus et Portsoy, s’étire sur 265 km ponctués de falaises spectaculaires, de criques enchanteresses, de plages paradisiaques, de ports de pêche et de réserves naturelles nationales (St Cyrus ou Forvie). Pour une randonnée en plusieurs étapes (187 km en 8 ou 10 jours), le Fife Coastal Path, de Kincardine à Newburgh, est une expérience mémorable.

Info + Pour une découverte de l’héritage maritime de la région, ne pas manquer, à Fraserburgh (Aberdeenshire), le Museum of Scottish Lighthouses dédié aux phares écossais ou, à Dundee, Discovery Point avec le navire Royal Research Ship Discovery conçu pour des missions en Antarctique.

Le RSS Discovery à côté du V&A Dundee ©VisitScotland / Kenny Lam

Faire le plein de nature

Au cœur des Highlands, le parc national des Cairngorms est un site d’une beauté sauvage à couper le souffle qui alterne montagnes, forêts, rivières, lochs (dont le loch an Eilein agrémenté d’un château du XIIIe siècle sur une de ses îles), chutes d’eau… Ici vivent lièvres variables, bruants des neiges, aigles royaux, lagopèdes, grands tétras, chats sauvages… On peut y faire des randonnées pédestres et équestres, du VTT, des courses d’orientation, de la planche à voile au loch Morlich (centre de sports nautiques, plage)… et, en hiver, du ski de fond ou du traîneau à chiens.

Info + Pour remonter le temps, prendre le train à vapeur Strathspey Railway est une expérience inoubliable.

Observer la vie sauvage

Avec sa nature préservée, l’Écosse est une destination privilégiée pour observer des animaux sauvages. Speyside Wildlife organise par exemple des sorties avec un guide animalier dans les Highlands, dont le parc national des Cairngorms. À Aviemore, The Cairngorm Reindeer Centre offre la possibilité de visiter le seul troupeau de rennes en liberté de Grande-Bretagne dans leur environnement naturel. Pour une journée multi-activités en famille, le Highland Safaris & Red Deer Centre à Aberfeldy (Perthshire) est incontournable, entre safari pour apercevoir des cerfs rouges, initiation à l’orpaillage, randonnée à vélo, labyrinthe, aire de jeux pour les enfants… À Aberdeen, Aberdeen Harbour Tours propose toute l’année des croisières à la découverte des dauphins.

Info + À Newburgh (au nord d’Aberdeen), ne pas manquer la plage pour sa colonie de phoques à l’embouchure de la rivière Ythan.

Assister (ou participer) à des jeux

Les jeux des Highlands font partie de la culture écossaise depuis des siècles et ils n’ont rien perdu de leur popularité. Organisés en été autour de sports traditionnels, tels que le lancer de tronc, le tir à la corde et le lancer de marteau, ils incluent également de la danse et de la musique, de la gastronomie et de l’artisanat. Les jeux les plus célèbres sont ceux de Braemar (au cœur de Royal Deeside et du parc national des Cairngorms), près de la résidence royale de Balmoral. Ils se déroulent le premier week-end de septembre en présence de la reine Élisabeth II et de membres de la famille royale.

Le château d’Invercauld, au nord du village de Braemar ©VisitScotland / Jakub Iwanicki

Info + Braemar abrite le Braemar Highland Games Center. Ce centre propose une exposition fascinante sur l’histoire des jeux des Highlands à Braemar.

Aller de château en château

L’itinéraire du Scottish Castle Trail permet de partager des moments intenses, parfois surprenants. La seule région d’Aberdeenshire dévoile plus de 260 châteaux et manoirs, dont des résidences royales qu’il est possible de visiter quand la reine n’est pas présente. Au château de Balmoral, demeure privée de la famille royale, on visite avec un guide la salle de bal, avant d’explorer le parc et les jardins. Le château et les jardins de Glamis (Angus) est non seulement considéré comme « le plus beau château d’Écosse », mais c’est également la demeure d’enfance de la reine Élisabeth II et le lieu de naissance de la princesse Margaret. La région du Royal Deeside, prisée de la famille royale depuis l’acquisition du domaine de Balmoral par le prince Albert pour en faire cadeau à la reine Victoria en 1852, suit la rivière Dee au cœur des montagnes des Grampians. Elle révèle nombre de lieux historiques de l’époque victorienne comme le château de Drum à Drumoak, Ballater…

Info + Près de Kinross, le château de Lochleven est une tour de la fin du XIVe siècle construite sur une île du loch Leven dans laquelle Marie Stuart a été emprisonnée en 1567. Par ailleurs, à côté du château de Glamis, The Bothy Experience (gin Bothy) est une visite passionnante.

Le château du Loch an Eilein
Le château du Loch an Eilein ©VisitScotland / Airborne Lens

Mettre le cap au nord-est

Au départ d’Aberdeen, la route circulaire North East 250, qui traverse l’Aberdeenshire et le Moray Speyside, associe sur 400 km campagne et côte, villes et villages pittoresques. Elle permet d’explorer le Royal Deeside et le parc national des Cairngorms, mais aussi de visiter des distilleries de whisky et de suivre le littoral en faisant des haltes gastronomiques pour déguster des poissons et fruits de mer.

Info + À 26 km au nord d’Aberdeen, le jardin de Pitmedden, géré par le National Trust for Scotland, éveille tous les sens avec ses herbes aromatiques, ses haies de buis, ses parterres colorés, plus de 200 arbres fruitiers, ses fontaines, ses cadrans solaires… Un musée adjacent consacré à la vie agricole possède une vaste collection d’objets domestiques et agricoles. À Peterhead (Aberdeenshire), on peut visiter le Peterhead Prison Museum dédié au personnel qui a travaillé dans la prison de Peterhead entre 1888 et 2013.

Découvrir le monde d’Outlander

Dans l’est de l’Écosse, les passionnés de la série TV Outlander adaptée à partir des romans de l’auteure américaine Diana Gabaldon peuvent revivre les aventures de Claire Randall et de Jamie Fraser en se rendant au village de Falkland (palais, jardins, golf…) dans la région de Fife qui a été utilisé à la place d’Inverness pour le tournage. Culross (Fife) est l’un des villages parmi les plus pittoresques d’Écosse. Idéal pour remonter le temps : aux XVIIe et XVIIIe siècles ! Dans Outlander, le quartier de Mercat Cross est le village fictif de Cranesmuir, alors que le jardin situé derrière le palais incarne le jardin de plantes aromatiques de Claire au château de Leoch.

Info + Dans Outlander, le château et les jardins de Drummond à Crieff (Perthshire) représentent le parc fleuri et le verger du château de Versailles en France. Le château n’est pas ouvert au public, seulement les jardins.

Le château de Drummond date du VIème siècle et se trouve dans le plus grand jardin à la française d’Écosse ©VisitScotland / Kenny Lam

Explorer des villes

Info + À Aberdeen, ne pas manquer la visite de l’Aberdeen Art Gallery inaugurée fin 2019 et l’Aberdeen Nuart, festival de street art qui se tient en avril.

Info + Consultez les dernières recommandations et mesures gouvernementales concernant les séjours en Écosse.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique