Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les voyageurs voient les clubs comme l’archétype d’un tourisme non durable (24 octobre 2011)

D’après une étude du Credoc, le "tourisme de masse" est critiqué par certains voyageurs car "il ne contribue pas, ou pas assez, au développement des pays d’accueil".

A travers une série d’entretiens, le Credoc a analysé la vision qu’avaient les voyageurs du tourisme durable. "Le séjour en club-formule tout compris leur apparaît comme l’archétype d’un tourisme ne respectant pas les principes du tourisme durable" explique l’organisme. Hôtels standardisés, surabondance (de nourriture, de boisson, d’animations ou de touristes), relations avec les populations locales faussées, dégats sur l’environnement….

Au contraire, les hôtels locaux et écologiques, les restaurants locaux, les modes de déplacement doux, ou la participation à des projets humanitaires sont mis en avant comme faisant partie du tourisme durable. D’après le Credoc, la nécessité de mettre en œuvre un tourisme durable est reconnue tant par les institutions, que par les entreprises et les touristes. Toutefois, ces acteurs ne se réfèrent "pas forcément à la même conception de ce qu’est ou pourrait être un tourisme durable".

Lire l'article : Le "tourisme durable" : l’idée d’un voyage idéal
Lire l'étude: Le tourisme durable à l'étranger: regards croisés de l'OMT, des touristes et de quelques grands offreurs

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique