Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les Français sont de retour en Tunisie

Les réservations sont en hausse de 11 % au mois de mars selon le SNAV. Mais les arrivées de touristes européens restent en baisse début 2014.

La Tunisie pourrait être la bonne surprise de l’été, du moins sur le marché français. La destination affiche une croissance des réservations de 11 % en passagers et de 27 % en volume d’affaires « consolidant ainsi la forte reprise constatée le mois précédent », précise le SNAV, dans son dernier baromètre du mois de mars. Un constat confirmé par le Seto et les principaux voyagistes. « La destination n’a pas redémarré durant l’hiver, mais elle sera certainement un grand succès cet été, estimait fin mars René-Marc Chikli, président du Seto. Les ventes vont vraiment se faire entre avril et juin. Il y a du stock disponible, mais il ne faut pas brader les prix. » Marmara, Fram et Thomas Cook notent également une reprise des ventes et attendent une progression des réservations de dernière minute pour l’été. Du côté des réseaux, la Tunisie serait au beau fixe chez Havas Voyages, avec une hausse des réservations de 42 % au premier trimestre 2014, par rapport à la même période de l’an dernier.

Une certaine stabilité

Les voyagistes, qui ont échangé avec les autorités tunisiennes pour maintenir des prix attractifs cet été, sont un des moteurs de cette croissance. Mais le retour d’une certaine stabilité dans le pays, la levée de l’état d’urgence le 5 mars dernier et l’absence de sujets alarmistes dans les grands médias français participent également à ce retour des touristes. Une tendance encourageante, mais qui ne permettra pas à la Tunisie de retrouver ses performances de 2010.

D’après les statistiques du ministère du Tourisme, les arrivées aux frontières ont bien progressé de 7,1 % au premier trimestre, à près d’un million, mais l’essentiel de la croissance est lié au déplacement de Maghrébins, notamment des Libyens, qui ne passent que peu de temps sur le territoire. La clientèle européenne, elle, est encore en recul au premier trimestre 2014, d’environ 3 % par rapport à 2013 et de 37 % par rapport à 2010. La France, de 1,38 million de touristes en 2010 est ainsi passée à 767 000 en 2013. Les voyagistes, en trois ans, ont perdu près de la moitié de leurs clients, soit 500 000 pax. L’objectif du précédent ministre du Tourisme, d’un million de Français en 2014, reste donc très ambitieux.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique