Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Rivages du Monde met la main sur Taaj Croisières

La compagnie dirigée par Alain Souleille a racheté l’ex-agence Taitbout Voyages, spécialiste des croisières francophones, selon une information de notre confrère Mer et Marine.

Rivages du Monde programme depuis près de dix ans des croisières en mer affrétées, mais la compagnie est manifestement décidée à monter en puissance sur ce segment. Après avoir repris depuis l’été 2013 la représentation commerciale en France de la compagnie chypriote Louis Cruises, l’entreprise dirigée par Alain Souleille vient de conclure le rachat de Taaj Croisières, information révélée par le site Mer et Marine.

La cession sera effective au 1er janvier 2015 et la vingtaine de salariés de Taaj seront  repris par Rivages du Monde. Mais sans attendre, la compagnie devrait "lancer rapidement la commercialisation" de la saison 2015 de Taaj, indique Mer et Marine, avec une douzaine de croisières prévues en affrètement à bord du Louis Aura (navire de Louis Cruises).

Taaj attaque Costa pour concurrence déloyale

Cette opération de cession va donc permettre à l’ex-agence Taitbout Voyages (fondée dans les années 1990 et rebaptisée Taaj Croisières en  2010) de poursuivre sa programmation de croisières francophones avec thématisation et spectacles en plein air, lancées il y a quatre ans. Ces croisières étaient jusqu’à présent organisées avec Costa Croisières, partenaire historique de Taaj, qui fournissait un navire de petite taille (le Marina, puis l’Allegra, puis le Voyager) et assurait également la promotion en brochure de ces itinéraires.

Mais la belle entente s’est semble-t-il rompue avec le passage cette année à un navire de taille supérieure, trop gros pour être entièrement commercialisé par Taaj. Costa aurait accepté de vendre le surplus de cabines, quitte à le faire à prix discount. Un modèle qui a très vite pénalisé Taaj, puisque les clients préféraient acheter en promotion auprès de Costa plutôt qu’en tarif plein auprès de l’affréteur.

D’après les informations de Mer et Marine, cette politique commerciale de Costa aurait dès 2013 coûté plusieurs milliers de clients à Taaj, qui n’aurait attiré que 8 500 passagers l’an dernier contre 14 000 auparavant. Résultat : l’entreprise a du se séparer d’une dizaine de salariés en un an et demi. Et faute de trouver un terrain d’entente, Antoine Adam, le fondateur de Taaj, a décidé d’attaquer Costa en justice pour concurrence déloyale.

Rivages du Monde va doubler le nombre de ses passagers maritimes

En prenant le contrôle de Taaj Croisières, Rivages du Monde s’attend à doubler l’an prochain le nombre de ses passagers maritimes, qui tourne cette année autour de 6000. Les croisières en mer devraient donc peser presque aussi lourd désormais en nombre de clients que les itinéraires fluviaux, qui représentent 12 000 pax par an.

Entre sa propre production, les croisières organisées pour des magazines (dont Notre Temps et Pèlerin depuis la faillite de NDS Voyages) et désormais les programmes de Taaj, Rivages du Monde va affréter en 2015 le Louis Aura durant 210 jours, contre 105 jours en 2014. "Si le succès est au rendez-vous et que la demande est là, conclut Mer et Marine, il n’est pas impossible que le tour opérateur finisse par exploiter à l’année un bateau sur le marché français."

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique